Un jeu imposé, 24 candidats, seul le gagnant survivra.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que les jeux commencent!

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
True Manon

avatar

Féminin Poissons Cochon
Messages : 62

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Tribut: District Quatre

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Dim 13 Mar - 18:47

    « Bordel… »

    Rean en avait littéralement plein le cul, comme ça c’était dis. Poiroter dans un groupe de cons qui se traînaient comme des glands et qui, PAR-DESSUS LE MARCHE, s’amusaient à lui rejeter sur le dos toutes leurs incompétences (non mais c‘est bon, il n‘était pas aveugle, il avait compris leurs regards et leurs mimiques), ça commençait à lui défriser ses putains de tresses…

    Il regardait vers la forêt avec des désirs de se casser seul et sans un mot pour partir à la chasse, enfin ! Et puis les autres proposèrent quelques idées qu’il saisit au vol ! Alerte, il bondit sur ses jambes en acquiesçant pour Angy (inutile de nier qu'elle était la seule valable à ses yeux... et que ça se voyait) :

    « Allons dans la forêt niquer la fille seule, si elle est encore seule depuis tout ce temps… » Lui aussi avait parfaitement réalisé qu’il n’y avait eut aucun coup de canon depuis la fin de la mêlée, et il savait que cela allait entraîner des catastrophes naturelles pour les forcer à s’entretuer comme des rats affamés au fond d’une poubelle. Il désigna les deux « Red Bitch » : « Je suppose que c’est eux les deux plus forts, hein ? »

    Il avait dit cela avec mépris et commença à s’en aller sans attendre les remerciements dus pour le fait de leur offrir une dernière occasion de niquer !

    « On a été si longs que ça ne m’étonnerait pas de rencontrer en face une équipe soudée dès à présent. Vous êtes de vrais branleurs, les carrières ! » lança-t-il en regardant derrière lui l’espace d’un instant. « Si vous voulez vous bouger le cul, c’est now... »

    Et il disparut entre les arbres, où il commença à chercher une piste, dans le plus grand silence… La personne qui le suivrait devra être au moins aussi silencieuse que lui… Quoi qu’il en soit, il n’était plus à la corne.



    ***
    Jet de pistage : Réussite
    Jet de discrétion : Réussite Critique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélisandre Karmina

avatar

Sagittaire Coq
Messages : 23

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Tribut: District Un

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Mar 15 Mar - 16:10

    Tout se passa très vite. Angy et Suo se firent la tête, mignon quand on sait qu'ils viennent du même district... Ce qui valu à Silence un regard en coin. Lui et moi étions de même origine, on avait pour ainsi dire grandit ensemble. Bon, je ne le connaissais pas personnellement mais il était malin. C'est d'ailleurs ça qui m'empêchait d'aller vers lui plus en avant. Pourtant, ici, dans l'arène, il me rappelait la famille et la maison que j'avais abandonnées pour venir ici. Ça ne me déplaisait pas...

    Je me déconcentrais sur ce qui ce déroulais. Le blondinet du Quatre, Feps, avait de bonne idée. Il était intelligent, docile et par dessus tout, il ne se mettait pas en avant! Un bon vassal de mon point de vue. Puis l'énergumène du Douze entra a nouveau en piste et y alla de son petit commentaire. Je haussais un sourcil, ça me dégoutait de l'avouer mais il avait sans doute plus de force que moi... Je le regardais s'éloigner puis me tournais a nouveau vers les carrières.

    "Angy, tu nous l'a amené alors tu t'occupe de géré le douze, OK?" Commençais-je, étonnée de ne pas encore avoir vus la petite silhouette courir vers les arbres.
    "Feps, Silence, vous montez le camp! Je crois que je peux vous faire confiance pour cette tâche..." Continuais-je à l'intention des deux susnommés.

    C'est vrai, Feps le larbin et Silence le malin n'avait en rien la possibilité de refuser pareille ordre de ma part. Le garçon de mon district est suffisamment intelligent que pour savoir que tenter quoi que ce soit contre moi a ce stade des jeux ne lui rapporterais rien. Quant a Feps, je ne savais pas ce qu'il avait dans la tête mais il pouvait s'avérer utile... Je ne voulais pas l'envoyer se faire tuer par le molosse noir que j'avais décider de considérer comme un animal de compagnie... Angy n'avait pas grand chose a craindre car sa mort signifierais celle de Rean. Quoi de plus normal?

    Je coulais un regard vers les collines, c'est là qu'était partit la loque ambulante, je l'aurais! Mes lèvres s'étirèrent dans un sourire mutin qui retomba aussitôt. Je devais y aller avec LUI, le rouquin qui avait le don de m'énerver. Note, si il était trop chiant, je pourrais toujours l'assommé et prétendre avoir été attaquée... Je me penchais et ramassais une gourde d'eau d'un litre et glissais dans ma poche de la viande séchée. Il me faudrait bien ça...

    Je lançais un regard au autre, histoire de m'assurer qu'il s'en tiendraient à leurs tâche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix Coshinter

avatar

Féminin Sagittaire Singe
Messages : 66

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Tribut: District Deux

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Mar 15 Mar - 17:51

    Comme quoi, écouter les idées d’une ptite maigrichonne qui insinuait qu’ils perdraient du temps à installer le camps, cela ne semblait pas si idiot. Après tout, chacun y était allé de son petit commentaire en aboutissant à la même conclusion qu’elle… A un détail près, effectivement, si aucun coup de canon n’avait encore tonné, c’était que soit ils ne s’étaient pas rencontrés, ce qui s’avérerait étrange connaissant les juges, soit cela se liguait dans les coulisses et ce n’était pas bon du tout pour eux de leur laisser trop de temps. Manquerait plus qu’ils s’allient vraiment contre eux. Cela s’était déjà vu d’un certain côté et Angy renifla de dédain à cette idée.

    La brune jeta un regard à Silence, se demandant probablement s’il allait écouter sagement Mélissandre ou bien ? Feps devait y être enclin puisqu’il ne contestait aucune des décisions de la rouquine. Rean se glissait déjà dans les arbres, cessant d’être visible et statique. Angy opina simplement face à la remarque de Mélissandre. Si le douze venait à se rebeller, elle s’en prendrait à elle, évidemment. Mais en attendant, elle semblait avoir admis qu’il pouvait s’avérer utile. Angy fronça légèrement les sourcils en voyant la rouquine regarder vers les collines.

    « Et toi, tu comptes nous accompagner ou bien as-tu peur du douze? » lui demanda-t-elle en armant son arbalète, prête à se faufiler loin de la corne, mais toujours pas dos à elle, attendant sans doute une réponse. Savoir si quelqu’un couvrait nos arrières, cela pouvait s’avérer bien utile mine de rien !
    Un regard vers Suo. Lui, il suivrait sans doute Melissandre, non ? A moins d’être du genre contradictoire. Il était presque amusant de voir comme celle-ci donnait des ordres à tout et tout le monde, mais ne semblait pas faire grand cas de son propre travail en cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suo Baerne
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 1066

Feuille de personnage
Âge:
Tribut: District Deux

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Mar 15 Mar - 20:38

Le commentaire d'Angy sur les filles du district deux puait le sarcasme à des kilomètre à la ronde -je l'aurais sentis de l'autre côté de l'arène- mais cela ne m'empêcha pas de sourire à p'tit ange et de lui faire un clin d'oeil. Sans même savoir si les caméras nous diffusaient à l'antenne ou si il y avait plus intéressant à diffusé, j'envoyai un baiser dans le vide avec un air charmeur. Peut-être ma nature "optimiste" m'attirera des sponsors...

Ensuite, j'écoutai d'un oeil morne et désintéresser les uns et les autres donner leurs avis. J'allai même juste qu'à baillé, faisant mine de ne pas me soucier de ces petits problèmes de logistiques. Il faut toujours se démarquer d'un groupe. C'est ma règle de vie numéro un. Du coup, quand tout le monde semble obnubilé à chercher à mettre les choses à plat, la meilleure chose à faire c'est soit ne pas s'y intéresser soit partir pour mettre la machine en marche. La dernière option ayant déjà été grossièrement réalisé par Brutus, j'avais du me rabattre sur la première.

Aucun charme et aucun charisme le douze! En plus, il me fait de la concurrence. Je n'aime pas cela. Je dois être le seul à taper légèrement mais agréablement sur les nerfs de mes compagnons. Quoi que je le trouve juste imbuvable lui. Si Karmina décide de me mettre de garde avec lui un soir, je l'enverrai paitre le plus gentiment possible, prétextant encore préférer passer ma nuit avec l'idiot du Quatre.

Puis, ce fut au tour de Kedzal de prendre la parole. Je m'y intéressai un peu plus. Il était loin de la brute inspirant le respect qu'on aurait pu imaginer lors de la diffusion de la Moisson. Déjà dans sa manière de se comporté. Un vrai petit toutou. Mais, pour avoir discuté avec lui et l'avoir comme allier, je sais qu'il a de la cervelle le Quatre. Je dois m'en méfier, espérer ne pas me prendre un couteau dans le dos de sa part lorsque je ne m'y attends pas.

Lorsque Rean fut assez loin, je soupirai de consternation devant ce drôle de personnage. Il aurait été du Deux, du Un ou du Quatre que ça ne m'aurait pas étonné. Seulement, il ne semblait pas bien comprendre le principe des Hunger Games, se comportant comme un imbécile finit. Je ne sais pas ce qu'il cherche à faire mais si il est en quête de respect de notre part, il est plutôt mal partit...

La rousse lança encore quelques ordres. Tiens, elle ne m'avait pas cité. Elle me garderait donc auprès d'elle. Pour quoi donc? Pour mieux me tuer, moi l'exubérant personnage qui était passé sous sa garde? Je posai mes mains sur les hanches, me contentant de l'observer avec un sourire en coin. La réaction d'Angy me fit éclater de rire. Je passai un bras autour des épaules de la psychopathe de service en plantant mon regard dans ma camarade de district.

-La jalousie ne te réussit décidément pas du tout p'tit ange...

Je m'éloignai cependant le plus vite possible de Karmina sans que cela ne paraisse cependant précipité. Je ne tiens pas à me prendre un coup de masse. Je ne me départit pas de mon beau sourire tandis que je m'éloignais des deux filles pour retourner près de la conque, prenant une gourde d'un litre d'eau au passage. Je la passai à ma ceinture à l'aide de la lanière de cuir attachée au goulot et examinai à nouveau la corne, à la recherche de quelque chose de bien précis.

Je réussis à mettre la main sur une paire de lunette nocturne. J'en aurait bien besoin. Si Karmina en veut aussi une paire, elle a cas chercher toute seule. Je rageait un peu en ne voyant pas de sac. Je plaçai les lunettes sur mon front, soulager d'avoir à nouveau une paire à y poser. Mes lunettes habituelles était faites pour le soleil et non pour la nuit mais cela ne change pas grand chose dans le cas présent. J'offris un grand sourire au deux filles quand je me plaçai à nouveau aux côtés de Karmina.

-Bon, on va faire quoi nous deux Méli-méli? lâchai-je d'un ton qui aurait pu dire beaucoup de choses différentes...

_________________

And I'm talking to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette.

And I'm bleeding and I'm bleeding right before the Lord. All the words are gonna bleed from me and I will think no more. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feps Kedzal
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 879

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Quatre

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Sam 19 Mar - 12:06


    Les choses bougeaient enfin! Je me redressais en voyant le Douze s'enfoncer dans les fourrée, lançant un regard à chacun des carrières présentes. Si c'était Angy qui l'avait recrutée, elle avait eu raison. Quelle tactique! Maintenant qu'elle était sous la protection d'un malabar pareil, qui voudrait lui planter un couteaux dans le dos? Et surtout, comment ce débarrasser du gêneur en question. Personnellement, je suis étonnée que la psycho de service ne l'ai pas encore abattue pour non respect des consignes...

    En parlant de Mèlisandre, elle commence à nouveau à donner des ordres. Et me voilà assigné au camp avec un mec à peu près aussi éloquent que moi! Quelle poisse! Mais je me tais et hoche la tête, ma survie passe par l'acceptation de ce genre de tâche ingrate...

    Ma tâche acceptée, je regardais Angy qui ne semblait pas comprendre ou Mèli voulait en venir. Personnellement, je pense que les collines sont un terrains de chasse dangereux et surtout fourmillant de tributs, puisque la plupart sont partit par là... Ça ne me dérange aucunement de laisser les autres chasser en fait...

Je sais, très court mais bon...

_________________
You can have anything you want
BUT YOU BETTER NOT TAKE IT FROM ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hungergames.forumactif.com
Katreeya Rockshaw

avatar

Masculin Lion Cochon
Messages : 115

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Sam 19 Mar - 22:11

Ah enfin on avance. Je regarde mes "alliés". Un par un. Personne ne semblait broncher. J'hésitais à acquiescer à ma tâche, mais avais-je le choix ? Après tout, je pourrais prétexter plus tard quelque chose pour filer avec mon alliée. Je jetais un oeil à celle-ci. Elle avait l'air de s'intérroger. Allais-je rechigner, ou accepter sagement la demande de la rousse ? Pour éviter les soupçons, bien sûr que j'accepterai ! Mais après, soupçons ou pas, on s'tire.

-Feps, lançais-je à mon "allié pour monter le camp", allons-y.

Mieux vallait me montrer sage et obéissant pour l'instant. Toujours sur mes épaules, mon arc et mon carquois furent bien callés, puis, mon épieu en main, bien serrée, je me mis à marcher distraitement.

Et si mon alliée se faisait tuer ? Qu"adviendrait-il de notre plan pour filer ? Je filerai quand même. Je trouverai les autres tributs. Eventuellement me faire un ou deux alliés. Puis je reviendrai les tuer. N'était-ce pas le but des alliances ? Ne pas être respectées ?

Je lançai un regard à Angy. Bon, c'est bien beau, mais ça fera pas avancer. On se retrouve plus tard, fais gaffe à toi.

J'espérais mon regard significatif, qu'elle comprenne qu'il lui fallait absolument rester en vie. Parce que j'avais besoin d'elle. Pourquoi? Pour survivre. A part ça ? Je n'en savais rien. Pas le moment d'être sentimental, Silence ! Ressaisis-toi ! Sous tes yeux ou loin de toi, elle va peut-être mourir. Sûrement même.

Je regardai le ciel, et poussai un soupir. C'est parti pour une longue, très longue journée...
_____

[J'essaierai d'améliorer un peu ça, l'ordi rame trop là, je continuerai après.]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix Coshinter

avatar

Féminin Sagittaire Singe
Messages : 66

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Tribut: District Deux

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Dim 20 Mar - 11:41

    Si Angy semblait manifestement attendre une réponse de la rouquine, et ne se donnait pas la peine de répondre plus que par un roulement des yeux à ce cher Suo (après tout, cela suffirait probablement aux sponsors sans avoir besoin de pousser trop loin ce jeu de chat et souris), elle capta néanmoins sans mal le regard de Silence. Elle eu un simple hochement de tête affirmatif, à peine perceptible. Puisqu’il en avait décidé ainsi, c’était qu’il devait penser qu’il s’agissait de la meilleure solution, même si cela ne lui convenait pas vraiment. Elle aurait nettement préféré savoir un des carrières, ou plutôt, un des seuls à qui elle ait choisi de faire un temps soit peu confiance, auprès d’elle. Non pas qu’elle ne croyait pas en Rean mais que c’était plus… rassurant ? Enfin, peu importait. Son visage était devenu inexpressif quand à ce type de peur refoulé. Ils avaient tous peur au fond. Qui n’aurait pas peur de mourir ? C’était aussi le jeu de celui qui craquerait en dernier…

    « Bien amusez vous bien en ce cas. » se contenta-t-elle de dire aux tributs du un et du deux avant de lancer un dernier regard à Silence. Ils avaient eu la même idée à propos du point d’eau, probablement se retrouveraient-ils là-bas si l’un de leur deux visages ne zébrait pas le ciel d’ici cette nuit.

    Angy s’approcha de la corne, et récupéra rapidement une trousse de soin qui trainait encore là puisqu’une seule avait été sortie, ainsi que des lunettes identiques à celles de Suo. Elle lui lança un regard l’air de dire ‘merci pour l’idée’ et fila entre les branches à la suite de Rean.

    [trousse, lunette x2 : réussite.
    Topic clos pour moi.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Juges

avatar

Sagittaire Coq
Messages : 377

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Dim 20 Mar - 14:10

Récapitulatif des personnes restant sur le sujet:
-Mélisandre Karmina [D1]
-Silence Lazarey [D1]
-Suo Baerne [D2]
-Feps Kedzal [D4]


_________________
Nous sommes tous, nous sommes un,
Nous sommes votre pire cauchemar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélisandre Karmina

avatar

Sagittaire Coq
Messages : 23

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Tribut: District Un

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Mar 22 Mar - 18:01


    Les sarcasmes de la brune ne m'effleurèrent même pas. J'avais a présent bien trop envie de m'enfoncer dans le dédale de colline et de gouté à la douce adrénaline qui parcourrais mon corps entier à présent. Je voulais m'y jeter corps et âme pour ressentir jusqu'au plus petit frisson, sentir la chaire qui se déchire sous l'assaut de ma masse. Tout ça, je l'avais toujours rêvé et maintenant que les problèmes de logistiques stupides étaient finis, j'allais enfin pouvoir le réaliser!

    Je coulais un regard aux deux aides-camps désignés. Bien, ils semblaient s'accommoder de ce rôle pour le moment. Bien sur, demain ils iraient chercher le sang, je ne voulais pas me retrouver avec une révolte sur les bras! Je savais bien sur que pour la plupart des joueurs, j'étais l'ennemie a abattre ; le plus haut district avait -pour une fois- une femme comme plus grande menace.

    -Bon, on va faire quoi nous deux Méli-méli? Lâcha le rouquin du deux

    Je le regardais droit dans les yeux, j'avais eaux et nourriture, il avait de quoi survivre également. Bien, nous pouvons partir. Un sourire de pure satisfaction ourla mes lèvres alors que je sentais mes instinct de chasseuse prendre le dessus.

    -Nous, on se jette dans la gueule du loup, mon chou! Lui lançais-je, tout sourire

    Bien sur, l'utilisation de "mon chou" était juste un surnom, n'y allez pas voir un sentiment quelconque caché derrière. J'exécrais le rouquin pour tout ce qu'il était. Enfin, pas entièrement, puisqu'il ne m'étais pas physiquement insensible. D'un signe de la main, je l'enjoignis à me suivre vers les collines. M'assurant qu'il suivait, je m'engageait dans le coupe-gorge au petit trot, prête a mettre tout mes sens en éveil.

    Un coup de canon retentit, me faisant sursauter. Je me retournais précipitamment pour regarder la plaine. Je ne sais pas pourquoi, l'idée saugrenue qu'il puisse s'agir de moi me passa par la tête. Réveilles-toi Mèlisandre, tu pense, tu respire et aucune douleur ne te vrille la tête. Ce n'est pas pour toi que le canon a sonner. Une fois mes esprits repris, je souris au rouquin et repris mon avancée vers les collines d'un pas plus mesuré.

    Je priais pour qu'il ne s'agisse pas de ma proie chérie, la loque de la corne...

[Mèlisandre et Suo quittent le sujet]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katreeya Rockshaw

avatar

Masculin Lion Cochon
Messages : 115

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Mer 23 Mar - 14:27

Une fois [presque] tout le monde parti, je m'autorisais à souffler un peu.

-Aaaah, maugréais-je, si j'avais su.

Si j'avais su je serai resté chez moi. La peur de mourir ici s'insinuait lentement en moi. J'allais mourir. Non ? Si. Comme en écho à mon raisonnement, un coup de canon, puis un autre, retentirent. Ce qui me fit frémir. Angy. Etait-elle morte ? Non. Impossible. Elle ne pourrait pas mourir si vite. Qu'en serait-il demain ?

Je me tournai désormais vers la seule personne étant avec moi à la corne. Feps Kedzal. Il devait parler autant que moi. Ca promettait de bons moments ! Yeah.

Angy, avant de partir, m'avait répondu par un hochement de tête que j'avais perçu sans mal. Bien qu'elle n'eut pas l'air très heureuse du choix que j'avais du faire, elle devait savoir qu'il n'en était pas possible autrement.

Bon, si on s'activait un peu ?

-Ne montons pas le camp trop près de la corne, nous serions une cible facile pendant la nuit. Mais pas trop loin de la corne, ce qui nous laisse une vue sur la corne pour savoir si quelqu'un s'approche et nous donner le temps de nous préparer.

Je ne faisais pas confiance à Feps. Mais je n'essaierai pas de le tuer, et lui non plus, c'étais évident. Il avait physiquement le désavantage et s'il me tuait, il serait pris pour un traitre et tué à son tour par les autres carrières. Partant de ce principe je me permis de lui tourner le dos deux minutes pour chercher à l'horizon.

-As-tu une idée d'où nous devrions nous poser ? lui lançais-je, toujours dos à lui.

Bien. Grâce à cela il comprendrait le message caché. Je n'ai pas peur de lui. Je ne le crains pas. Je peux me défendre, je peux le tuer. Mais je ne le ferai pas.

Au moins parler de choses utiles quitte à parler un strict minimum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feps Kedzal
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 879

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Quatre

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Mer 23 Mar - 15:51



    -Ne montons pas le camp trop près de la corne, nous serions une cible facile pendant la nuit. Mais pas trop loin de la corne, ce qui nous laisse une vue sur la corne pour savoir si quelqu'un s'approche et nous donner le temps de nous préparer.

    Je regardais mon compagnon d'infortune. Il parlait beaucoup, depuis qu'il ne restait plus que nous deux. Je haussais un sourcil, dubitatif. Puis je haussais les épaules, il adoptait peut-être la même technique que moi qui sait? N'empêche que si il peut se montrer aussi expansif et qu'il n'en a toujours rien montré, il est dangereux. C'est toujours par là où on ne l'attends pas que le danger surgis...

    Puis il se retourna pour aller chercher du matériel, sans doute. Bon, il a apparemment pas peur de moi. Bon point, si il a pas peur, je ne suis pas une menace pour lui... Je souris dans son dos, il n'en vis rien. Je me repris alors qu'il reprenait la parole.

    -As-tu une idée d'où nous devrions nous poser ?

    "Je propose de s'enfoncer d'environs dix mètres dans les hautes herbes, je ne pense pas que les animaux s'aventurent d'emblée aussi près d'une plaine comme celle-ci et on pourra garder un œil sur la corne sans trop d'effort." Suggérais-je

    J'avançais à sa hauteur pour contempler toute l'envergure de la tâche.

    "Bon, La nourriture est déjà dans des caisses, c'est un point positif. On aura pas à faire trente-six-milles allé-retour." Constatais-je.

    Je me penchai pour ramasser le bidons d'eau. Il n'était pas lourds, cinq kilos maximum, mais il était volumineux et je devais le prendre à deux mais. J'ai donc coincé ma lance entre mon bras et mon torse. Je lançais un regard à mon vis-à-vis en quête de son approbation.

_________________
You can have anything you want
BUT YOU BETTER NOT TAKE IT FROM ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hungergames.forumactif.com
Les Juges

avatar

Sagittaire Coq
Messages : 377

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Mer 23 Mar - 16:05

    C'est dans toute l'arène que la tempête se lève. Le vent commence à soufflé, son intensité augmentant de minute en minute. Au loin, vous entendez le craquement sinistre d'un arbre se déracinant. Vous êtes en relatives sécurité ici. Si ce n'est que le vent vous semble ne jamais avoir soufflé aussi fort. La pluie commence à tomber. C'est le déluge.

_________________
Nous sommes tous, nous sommes un,
Nous sommes votre pire cauchemar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katreeya Rockshaw

avatar

Masculin Lion Cochon
Messages : 115

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Mer 23 Mar - 17:13

Le vent se levait, des arbres se déracinaient.

-Et merde !

Je le regardais soulever son bidon d'eau. Bon, au moins il ne s'envolerait pas, ha ha. Dommage.
J'acceptais sa proposition, on serait pas mal en sécurité. Mais pour l'instant le mieux est de rester ici, ou de se fourrer les poches de cailloux pour ne pas s'envoler.

-Attendons une vingtaine de minutes ici. Si ça se calme pas, on y va, ok ?

Je mis les caisses de nourriture à l'abri sous la corne. Voilà, autant sauver le maximum de choses du déluge. Je levai les yeux vers la forêt. Angy y était.

Angy.. Tu n'as pas intérêt à mourir. Souviens-toi de notre accord. De ta promesse de rester en vie. Ne meurs pas, s'il te plaît.
Sinon je n'aurai plus rien pour survivre dans l'arène. Elle était mon alliée, la seule personne en qui je pouvais avoir un semblant de confiance. Ne me l'enlevez pas, messieurs les juges.

-Quels...

Je ne finis pas ma phrase. A quoi ça servirait ? Tous les tributs, et tous ceux qui nous regardaient dans les districts pensaient la même chose. A la différence que ces derniers n'étaient pas sous la tempête.

-Ici on est à l'abri. Pour l'instant on ne bouge pas.

Je prenais des directives, car malgré tout il ne parlait pas beaucoup. Normalement j'étais aussi silencieux, mais c'est pas en se taisant qu'on avancera, ai-je tort ? Bon. De toute façon, mort pour mort, autant affronter le danger plutôt qu'il ne nous poignarde dans le dos.

Feps Kedzal, ce mec étrange. Qui ne parlait à personne, qui dès le départ avait perdu sa compagne de district. Les gens comme lui, qui ne paraissaient pas bien méchants ni bien forts et qui ne parlaient que rarement, étaient dangereux. Ne pas sous-estimer ses ennemis. Même si j'ai l'avantage sur lui physiquement, il faudra le garder à l'oeil. Mais pour l'instant autant le laisser penser que je ne m'en méfiais pas. Pour mieux le surprendre.

Je soupirai. Quand cela va-t-il cesser ? J'en ai ma claque de leurs catastrophes pas tant que ça naturelles. Dans chaque jeu, sûr qu'il y en a une. Et bien sûr des tributs en meurent. Mais pas trop. Quel est l'intérêt sinon ? Autant qu'elle cesse vite. Nous n'étions plus que dix, et si on voulait avoir de quoi offrir du sang au public, les Juges devaient nous laisser de la marge. Donc, la tempête ne durerai pas plus d'une nuit. Bien.

Mais quand même... Ne devrions-nous pas aller aider les autres ? Ils mettaient du temps, quand même. Que pasa ? J'étais inquiet, non pour Suo et Mélisandre, qui ne craignaient pas grand chose, mais pour Angy et Rean. Angy surtout. Mon alliée. Et ça manquait de sang en ce moment, pour ma part.

-Tu sais quoi ? On devrait aller les aider.

Peut importe Mélisandre. Peut importe Suo. Peut importe tout. Sauf la vie de mon alliée. J'étais à deux doigts de détaller. J'essayais de garder mon calme. Ce n'est peut-être qu'une impression, je suis juste inquiet. Mais j'ai un mauvais pressentiment. Et je préfere y aller pour rien et tuer quelques tributs au passage puis retrouver Angy que de rester planté là à attendre qu'ils reviennent à moitié morts. Je dois y aller. Tout mon corps me demandait de courir, là, maintenant.

-Reste si tu veux. Monte le camp. J'me fais suer ici de toutes façons, et on a pas besoin d'être deux pour monter un camp. Je dois y aller. Dis à Mélisandre et Suo que je suis parti aider les autres.

Un camp que je ne verrai jamais. Sur ces paroles, je m'élançais vers la forêt, de là où venaient les hovercrafts aperçus et les coups de canon derrière le bruit du vent un instant plus tôt.

[Je quitte le sujet]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feps Kedzal
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 879

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Quatre

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Ven 25 Mar - 21:55

    La pluie commençais a battre la plaine avec une détermination que je n'avais jamais vue dans aucun ouragan qui ait jamais secouer la mer. J'avais toujours penser que les tempêtes n'avaient que du bon. Une fois finie, il suffisait de se pencher pour trouver du poisson mort. Ainsi exposé dans la grande clairière, je me sentais précisément comme un de ces poisson ballottés par les flots. Si je restais comme ça, je n'allais sans doute pas tarder a rencontrer un récif qui finirait de réduire au néant les efforts que j'avais fournis pour rester en vie jusqu'ici.

    Je n'étais pas sous la pluie depuis une minute que déjà, j'étais trempé. Je pestais, j'avais décidément tout pour me rappeller ces longues soirée que je passais avec ma famille, autour d'un bon feu, attendant que l'orage passe. Mais voilà, aujourd'hui ma famille n'étais pas là, elle me regardait et comptait sur moi. Quoi que, elle me regardait si il n'y avait pas plus intéressant a diffuser ailleurs... Je poussais un soupir de fin du monde en finissant de mettre les objets à l'abri dans la conque.

    Je me tournais vers Silence lorsqu'il pris la parole. Aller les aider? Il ne tenait donc pas à la vie? Bon, on avait déjà entendus le canon tonné deux fois avant la tempête. Le bruit était tellement fort qu'à présent, on ne pouvait même pas savoir si il y avait eu d'autres morts. Je haussais un sourcil, il voulait donc se lancer dans une forêt, par temps d'orage, juste pour sauver la vie de personne qu'il devrait de toute façon tuer plus tard?

    "Et si quelqu'un profite de notre absence pour nous voler armes et nourriture? Je préfère m'assurer qu'on ne mourra pas de faim plutôt que de me jeter dans la tourmente et risquer ma peau pour celle de ceux qui seront tôt ou tard mes ennemis!" Lui communiquais-je en criant pour qu'il m'entende.

    Et bien sur, je ne parle même pas de la réaction de la rousse si elle apprenait qu'on avait laisser les provisions seules. Rousse qui pourrait peut-être revenir d'un instant à l'autre. Les collines étaient déjà un terrain de chasse difficile, alors en plus avec tout ce vent!

    -Reste si tu veux. Monte le camp. J'me fais suer ici de toutes façons, et on a pas besoin d'être deux pour monter un camp. Je dois y aller. Dis à Mélisandre et Suo que je suis parti aider les autres.

    Bon ok, Silence était suicidaire! Je le regardais sans comprendre. Il allait risquer sa vie si précieuse pour celle d'une sous-merde inférieure et celle d'un ennemis terrifiant par sa froideur et son air calculateur? Personnellement, ça arrangeait plutôt mes affaires si ils se faisaient tuer ce soir...

    Puis il tourna les talons et partit en courant dans la tourmente. Petit inconscients... Je l'observais jusqu'à ce qu'il s'enfonce dans les bois avec un petit sourire. Sans doute un concurrent de moins! Bon, je me retrouvais peut-être seul face à Mèlisandre et Suo mais au moins, j'avais pus profiter de la vie quelques jours de plus...

    "Un tel potentiel gaché par un acte aussi impulsif que complètement inutile..." Murmurais-je, laissant les mots se faire porter par le vent.

    Je me tournai alors vers la corne, requinqué d'espoir. Je poussais un peu les divers objets de la conque pour finir par avoir assez de place pour m'y assoir. Je m'y installais aussi confortablement que je pus et me saisis de ma lance à deux mains. J'étais au sec, j'étais armé, j'avais de quoi boire et mangé, que du bonheur dans l'arène!

_________________
You can have anything you want
BUT YOU BETTER NOT TAKE IT FROM ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hungergames.forumactif.com
Peter Stark

avatar

Masculin Taureau Coq
Messages : 383

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Trois

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Jeu 31 Mar - 19:31

    Peter quitta le couvert des arbres. Le jeune homme se mit a courir, mais sans doute a cause du stress, il ne cessait de trébucher avant de reprendre sa course, le jeune homme avait au moins un peu de chance. Dans sa course, il était moins visibles qu'on aurait pu le croire, il avait effectivement pris le temps de s'asperger de boue, ce qui le dissimulait un peu, la tempête étant pour le coup, une alliée, impossible de voir trop loin. Le jeune s'approchait donc mi-courant, trottinant, il n'était pas une flèche, cependant, il rejoignis rapidement sa cible. Trébuchant un peu sur les quelques objets peuplant la corne, le jeune tribut n'était pas le plus à l'aise dans cette pluie, espérons qu'avec un peu de chance, cela soit pareil pour le tribut qui surveillait la corne... Chance ! Il était seul ! Les carrières perdraient-il leurs notion de base en sécurité ? Peter continuer de s'approcher, tenant toujours dans sa main gauche un long couteau, un fois qu'il eut estimer être assez proche de Feps, si du moins, il ne se trompait pas sur son nom, il le lança, le couteau atteignit ça cible, se planta dans le cou du jeune adversaire. Peter continuait sa course, suivant le mouvement de sa lame, il effectua une brusque bourrade en avant, espérant sans doute assener au carrière un excellent coup de point.
    Malheureusement pour Peter, le coup passa a quelques centimètres de la tête du tribut... Peter eut un cri que le vent cinglant continuait de masquer... Après avoir seulement dépasser Feps, il fit volte face, ce mettant en position de défense. Le jeune homme avait déjà fait cela auparavant... Sauf s'il manquait cruellement de chance, sa parade devrait être efficace.

    *Et merde ! Faite qu'ils arrivent vite !*

    Le jeune homme appelait donc ses amis à l'aide... Amis, drôle de termes dans des circonstances pareille... Complice serait plus juste... Le jeune homme attendait donc Rita... Et Hood... Tout devait devait être juste derrière lui, a quels pas... Sans doute allaient-il prendre la relève, comme prévu ! Et la tout irait pour le mieux. Le tribut du district 03 garda sa position de défense, prêt a assener des coups de couteaux. D'un mouvement habiles, il baissa son bras droit, saisissant une deuxième lame.

    Dès de camouflage, ne pas être visible : Réussite Partielle (rp précèdent)
    Dés de Rapidité, s'approcher rapidement : Réussite Partielle
    Dés d'agilité, ne pas tomber : Réussite partielle
    Dés de lancés de couteau, blesser feps : Réussite
    Dés de force, frapper Feps : Échec
    Dès d'agilité, éviter les coups : Réussite

    [pour des Raisons logique, merci de laisser Rita et Hood répondre ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feps Kedzal
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 879

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Quatre

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Ven 1 Avr - 17:12

[Seul problème, si je rep pas aujourd'hui, je suis morte. Je me permet donc de prendre les devants. T'inquiète, je serais pas longue et je vais essayer de pas faire celui qui sait que y en a deux derrières. Par contre, j'ai jamais vus Feps avec autant de chance!]

    Le bruit de la pluie qui tambourine sur la corne, un bruit terne et monotone. J'eus tôt fait de m'assouplir alors que tout mes sens me hurlaient que ce geste causerait probablement ma mort. Je fus effectivement "réveillé" par un bruit différent, je crois que c'est une partie du matériel qui vient de bouger. Seul hic, les objets ne bougent pas tout seul.

    Je me forçais à revenir à la réalité, sortir de ma torpeur, agripper ma lance, m'assurer que mes couteaux étaient bien en place. Ce geste me sauva d'ailleurs la vie puisque je sentis l'air sifflé à mon oreille en même temps qu'un pincement me picotait la gorge. Il s'agissait d'un ennemis. Carrière ou non, je m'en fichais. Je me tournais vers mon assaillant, un bouseux complétement trempé.

    J'étais en position de faiblesse dans la corne, je n'avais aucune échappatoire et je ne pouvais pas bouger comme le je voulais. Si il laissait un trou dans sa garde, je saisirais l'occasion pour sortir de là. Vœux exaucé, il tente une approche au poing. J'en profite pour m'extirper de la corne d'un bond gracieux et pour pivoter, lance au poing. Maintenant, je suis en position de force par rapport à lui.

    Le fis un pas rapide en avant et l'attaqua à hauteur de tête, en biais pour être sur de le toucher d'une manière ou d'une autre. Je reculais à nouveau, me mettant en garde contre toute attaque du tribut du trois. Merde! Pourquoi Silence avait-il déserté? Salopard! Et Suo? Jamais là quand on a besoin de lui! Je souriais néanmoins sous la pluie, l'eau était mon élément et la plupart des gens seraient gêné dans un combat par une telle somme d'eau. Pas moi...


Esquive du couteau: Réussite critique
Sortir de la corne sans se vautrer: Réussite critique
Attaque de Peter: Réussite

_________________
You can have anything you want
BUT YOU BETTER NOT TAKE IT FROM ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hungergames.forumactif.com
Peter Stark

avatar

Masculin Taureau Coq
Messages : 383

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Trois

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Mer 6 Avr - 17:31

Peter para plus ou moins habilement le coup de Feps... Le jeune homme en étant sur ses gardes avait réussit a parer plus ou moins efficacement le coup de Feps. Il avait donc maintenant une estafilade sur le cou... Et les deux boulets qui venaient pas... Mais qu'est-ce qu'il foutait ?
Peter ne mit cependant pas longtemps à comprendre... Les deux avaient du miraculeusement voir que tout ne ce passait pas comme prévu. Et oui, quand on est le premier à s'élancer, si tout ne marche pas comme prévu. C'est vous qui trinquez... Peter réfléchissait à toute allure, les deux ne viendraient pas... C'était maintenant une certitude. Ses deux poignards en avant en guise de garde, le jeune homme élaborait son plan sans quitter le tribut des yeux, des éclairs jaillissant de ses pupilles :
-Option un, Peter joue les héros, vole d'un point à l'autre en essayant d'avoir Feps à l'usure, ce qui veut dire se rapprocher et le maintenir près de lui de sorte qu'il ne puisse pas l'attaquer avec sa lance. Dans ce combat il lui suffirait de percer sa garde et de l'envahir puis de l’égorger...
-Option deux, on la joue en finisse, on en viens à discuter et à le convaincre de le laisser en vie... Le jeune homme n'en était pas a son coup d'essai niveau langue de bois... Pourquoi ne pas éviter de se retrouver empalé à cause de deux lâche qui n'obtiendrait du même coup, plus aucune aide des sponsors ?
Peter croisa donc les bras devant sa poitrine, lame des couteaux vers l’extérieur, laissant juste paraître son visage, la position de défense était bonne bien que pas non plus excellente.
Le jeune homme abaissant brutalement les bras le long du corps fit un bond en avant qui n'aurait pas choquer aux jeux Olympiques si tant est qu'ils existent encore...
Le jeune tribut avait ainsi pu sortir de la Conque ou il se trouvait enfermé par son geôlier. La course qui s'en suivit fut particulièrement bien maitriser par rapport a l’allée, sans doute grâce a l’adrénaline et au risque de mort prochaine qui menaçait le garçon, une fois arrivé au niveau des pylônes qui encadraient la conque, le tribut se retourna, faisant face a une distance raisonnable à Feps. Ses yeux se firent plus doux mais toujours aussi sérieux. C'était pas le moment de faire une bourde dans sa façon de s'exprimer... Le jeune homme semblait particulièrement réfléchie pour le coup... Faisant de nouveau face a Feps, sa voix s’éleva, grave et intelligible dans la tempête...

-Feps, je suis Peter ! Un tribut tout comme toi ! Maintenant je vais te demander de réfléchir !

Le jeune homme utilisait les prénoms... Psychologie de comptoir il est vrai, mais cela devrait au moins permettre de créer une proximité toute relative pour le jeune homme... déjà il marquait des points... Il aurait pu lâchement fuir... Mais il était clair que ce n'était pas dans son intérêt. Le jeune homme n'avait plus d'alliés. Bien que le sac sur son dos était bien remplie, il pourrait avoir besoin d'une autre sorte d'aide...

-Réfléchis ! Compte le nombre de tributs qu'il reste ! On devrait être 6. Or, on est 7... Les juges on ramené Ginger, la fille du 05, la gentille Blonde ! Réfléchis Feps ! Ya pas quelque chose qui te choc dans ce nombre ? Si on est 6, alors 3 carrières sont mort ! Il reste Ginger, Hoodrych, Rita, Moi... Donc toi, Silence, Mélisandre et Suo en carrière ! Nous avons tuer Rean et Angy... Un autre carrière et mort ! Il y a un traitre dans vos rangs ! Un carrière et DEJA en train de tuer des carrières, alors qu'il reste des tributs à tuer ! Tu est le suivant ! Melisandre, Suo et Silence on commencés a tuer ! Et l'un des trois est mort ! On saura qui se soir mais TOI ! Oui TOI, tu risque de ne pas tenir jusqu'au soir ! Que va tu faire si l'un ou l'autre revient en te disant que l'autre c'est fait tuer ?! Il VA TE TUER !

Peter hurlait sur la fin, utilisant toute sa logique et ses qualités d'orateur... Un seul carrière gardait la corne... Donc un carrière avait, vraisemblablement abandonner son poste... ça plus les preuves logiques de Peter devrait amener Feps a comprendre quelque chose... Le jeune homme, les cheveux trempé et hurlant dans la tempête, continua sur sa lancé, remettant une mèche sur son crâne, il reprit son discours :

-Réfléchis Feps, réfléchit bien ce que je te dit va t'aider a vivre ! Je suis Peter Stark, je suis dans les districts supérieur, tout comme toi ! Au district 03 ! Réfléchis Feps ! Tu n'a plus d'alliés ! Quoi que tu fasses à un moment ou a un autre l'un de tes soi disant « alliés » va venir te tuer ! Tu va mourir connement ! Très connement ! Alors que moi je peux t'aider ! Je suis du 03 ! Toutes les technologies viennent de nous ! Tu comprends ou je veux en venir ? Bien sûr que tu comprends...

Le jeune homme réfléchissait à toute allure, si son discours n'était pas clair, il risquait de ne pas être assez éloquent... Et ne pas être éloquent dans ce genre de circonstance risquait de lui couter la vie... Le jeune homme laissa donc un moment de flottement à Feps.. Il devait finir par comprendre maintenant... Aussi Peter profitait de son discours pour lui donner une confiance qu'il voulait indéfectible...

-Oui c'est ça ! Le District 03 ! Les technologies ! Les mines imagine seulement ! Toi et moi, les héros des jeux ! Tes talents de combattant et mes talents d'ingénieur, imagine l'avance que l’on prend si on prend le contrôle des mines !

Le jeune tribut du District 03 commençait a dévoilé son plan. Toute la conversation avait eu pour but de faire retourner Feps contre son camp... Et force est de constaté que dans son discours, c'était réussit... Peter termina donc ses paroles...

-Toi et moi, unis contre EUX ! Eux qui t'ont trahis ! Abandonné seul au milieux d'une tempête ! On pourrait être plus forts à deux ! Tu imagine si l'un des traitres vient ? Une mine judicieusement lancé et voilà... On n'en parle plus ! Alors, maintenant cesse d'imaginer... Vient ici qu'on puisse réactiver ces mines et prendre les rênes du combat... N'est-ce pas, après tout, le rôle de tout carrière ? Gagner en ce montrant intelligent et fort ? Savoir quand nouer des alliances...

Peter recula donc contre le pylône s'accroupissant même un peu histoire que tout soit clair... Le jeune homme avait des yeux lumineux d'intelligence et de promptitude... Allez encore un peu et il en serait à sa quatrième alliance... Et quoi de mieux qu'un carrière dans le cas présent ? Peter lui adressa un sourire qu'il tenta de rendre aussi lumineux et généreux que possible. Avec des explosifs, l'arène était à eux... Hoodrych et Rita, vous venez de vous faire un ennemi redoutable et revanchard, ceux de la pire espèce...

Baratin, retourner Feps : Réussite Critique
Agilité, descendre de la conque : Réussite
Rapidité, rester près des Pylônes : Réussite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feps Kedzal
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 879

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Quatre

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Mer 6 Avr - 21:18

    La tempête qui battait violement la plaine, la sensation familière de l’eau autour de soi. La pluie qui se mêlait à la sueur, à la boue et au sang. Nous souffrions tout les deux de blessures légères ; je pensais que nous aurions à nous lancer dans un terrible combat à mort sous le feu des caméras. Car nul doute qu’elles ne soient braquées sur nous en cet instant précis, la confrontation du Trois et du Quatre ! J’avais un fort avantage par rapport à lui mais il avait peut-être des alliés, ou il était peut-être tout simplement fou. Mais qui le serait assez pour s’attaquer à la corne d’abondance alors qu’au moins deux carrières y résident habituellement, gardes des ressources nécessaires à la survie.

    Un flash illumina la scène qui se jouait autour de la conque. La foudre frappait fort, quelle tension dramatique messieurs les Juges ! Bientôt, le bruit assourdissant de l’éclair retentit à mes oreilles. Puis, mon adversaire entre en mouvements, il s’élance hors de la coquille dorée. A-t-il un plan ? Dans le doute, je recule de quelques pas, serrant toujours plus mon arme, seul rempart à la barbarie.

    -Feps, je suis Peter ! Un tribut tout comme toi ! Maintenant je vais te demander de réfléchir !

    Peter Stark, district Trois. Je me retiens de réciter ma leçon à voix haute. Peut-être que le laisser se mettre en confiance me mènera à une autre alternative que le combat. Mais je ne me fais pas d’idée, nous sommes dans les Hunger Games… Je reste en garde, je risque même un coup d’œil aux alentours, il me semble distinguer un semblant de silhouette aux abords de la forêt… Je fronce les sourcils et me concentre à nouveau sur le tribut en face de moi. Il connaît mon prénom, il a suivit des cours de son mentor aussi. Je me tenais toujours en face de lui. De toute façon, à quoi bon fuir ? La corne était pleine de couteaux et j’avais pus observer qu’il savait lancer…

    -Réfléchis ! Compte le nombre de tributs qu'il reste ! On devrait être 6. Or, on est 7... Les juges on ramené Ginger, la fille du 05, la gentille Blonde ! Réfléchis Feps ! Ya pas quelque chose qui te choc dans ce nombre ? Si on est 6, alors 3 carrières sont mort ! Il reste Ginger, Hoodrych, Rita, Moi... Donc toi, Silence, Mélisandre et Suo en carrière ! Nous avons tuer Rean et Angy... Un autre carrière et mort ! Il y a un traitre dans vos rangs ! Un carrière et DEJA en train de tuer des carrières, alors qu'il reste des tributs à tuer ! Tu est le suivant ! Melisandre, Suo et Silence on commencés a tuer ! Et l'un des trois est mort ! On saura qui se soir mais TOI ! Oui TOI, tu risque de ne pas tenir jusqu'au soir ! Que va tu faire si l'un ou l'autre revient en te disant que l'autre c'est fait tuer ?! Il VA TE TUER !

    Ok, il en sait beaucoup plus que moi sur l’état actuel des choses… Il m’a aussi appris qu’il avait des alliés, il avait mentionné un « nous », genre de détail auquel je suis habituer à faire attention. Je fais un pas en arrière pour m’assurer qu’il n’y a rien dans mon dos –action entraîne toujours réaction- et jette rapidement un coup d’œil là ou j’avais vus la silhouette. Peut-être que c’était juste un buisson ? Peut-être pas… Prudence donc, surtout si des alliés sont mentionnés, les règles du jeu changent. Je ne dis toujours rien, il a encore des chose à raconter et je pense qu’une remarque dans son émouvant monologue serait malheureuse.

    -Réfléchis Feps, réfléchit bien ce que je te dit va t'aider a vivre ! Je suis Peter Stark, je suis dans les districts supérieur, tout comme toi ! Au district 03 ! Réfléchis Feps ! Tu n'a plus d'alliés ! Quoi que tu fasses à un moment ou a un autre l'un de tes soi disant « alliés » va venir te tuer ! Tu va mourir connement ! Très connement ! Alors que moi je peux t'aider ! Je suis du 03 ! Toutes les technologies viennent de nous ! Tu comprends ou je veux en venir ? Bien sûr que tu comprends...

    Je commence à voir où il veut en venir. Malheureusement, la présence d’hypothétiques alliés me dérange au plus haut point pour le moment. J’opine du bonnet pour l’inciter à continuer. Le cerveau et les muscles, une alliance plus que profitable et souvent vue au cours des jeux…

    -Oui c'est ça ! Le District 03 ! Les technologies ! Les mines imagine seulement ! Toi et moi, les héros des jeux ! Tes talents de combattant et mes talents d'ingénieur, imagine l'avance que l’on prend si on prend le contrôle des mines !


    Je haussais un sourcil dubitatif, savait-il vraiment réactiver les mines ? Si c’était vrai, la victoire reviendrait à l’un d’entre nous ; lui ou moi. Restait à me montrer plus malin et à surveiller mes arrières. D’un léger mouvement de ma lance – je l’écartais légèrement- je lui montrait que ce qu’il disait m’intéressait, je l’enjoignais à continuer sur sa lancée.

    -Toi et moi, unis contre EUX ! Eux qui t'ont trahis ! Abandonné seul au milieux d'une tempête ! On pourrait être plus forts à deux ! Tu imagine si l'un des traitres vient ? Une mine judicieusement lancé et voilà... On n'en parle plus ! Alors, maintenant cesse d'imaginer... Vient ici qu'on puisse réactiver ces mines et prendre les rênes du combat... N'est-ce pas, après tout, le rôle de tout carrière ? Gagner en ce montrant intelligent et fort ? Savoir quand nouer des alliances...


    Son monologue semblait terminer puisqu’il s’écartait de moi pour aller vers une des mines et s’accroupir. Je haussais un sourcil, tout ce qu’il avait dis était vrai, une alliance avec lui serait fantastique sous tout les angles mais on m’a souvent dis que dans la vie –dans les Hunger Games particulièrement- que ce qui semble trop beau pour être vrai l’est souvent.

    -Très touché que tu pense à moi comme ça Peter. Malgrè ton alléchante proposition, je me dois de prendre mes prédispositions. Je suppose que tu peux comprendre ça puisque que tu n’es pas stupide, pas comme la plupart des carrières que j’ais pus côtoyer jusqu’à présent. Tu as mentionné un « nous » plus tôt, tu as des alliés ?


    Caresser dans le sens du poil n’apporte que du bien, je le sais. Mais il n’y a là aucun mensonge, ce tribut est parvenu jusqu’ici grâce à sa tête principalement. Un très bon alliés mais à prendre avec des pincettes je pense…

    -Une trop grande communauté ne peux aller qu’à l’écroulement. J’ai pus le constater depuis que je suis ici.

    Un sourire mutin ourla mes lèvres.

    -Quel était le plan, Peter ? Venir jusqu’ici et me sauter dessus en espérant pouvoir fuir avec toutes le ressources de la corne d’abondance ?

    Je resserrais encore un peu ma prise sur mon arme, prudence est mère de sûreté… Un piège était toujours possible et toujours envisageable. Maintenant, si il avait vraiment d’autres alliés, il fallait le pousser à abandonner les autres au profit d’une alliance plus solide et plus constructive.

    -J’ai de très précieuses informations sur les carrières, leurs fonctionnement, leurs manières de penser et surtout ce qu’ils ont dis de leurs stratégie. Je sais m’effacer, ils penseront sûrement que je me suis enfui comme un lâche qui n’attend plus que la mort au fond d’une grotte moisie. Je ne suis pas sur la liste de leurs priorités.



Pas de jets ici, puisque Feps ne baratine pas et que Hood est légèrement visible à l'orée du bois. J'attends la suite avec impatience Pete ^^

_________________
You can have anything you want
BUT YOU BETTER NOT TAKE IT FROM ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hungergames.forumactif.com
Rita Andrea
Femme
avatar

Féminin Bélier Chien
Messages : 365
Localisation : Derrière vous !

Feuille de personnage
Âge:
Tribut: District Sept

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Jeu 7 Avr - 9:34

[EDIT Juges effectué pour comportement d'Anti-Jeu]

Je file comme une flèche à travers la pluie. Je fixe ma cible. Ou plutôt mes cibles. Peter qui écoute la réponse de Feps. Je ne veux même pas savoir s' il s' agissait bien d' une demande d' alliance, je m' en fiche. De toute façon, je n' ai jamais eu confiance en Peter, mon intuition première ne m' avait pas trompée. Les autres n' ont même pas le temps de dire ouf que je suis sur eux. Allez à nous. Je parie que je vais mourir, mais tant pis, un minimum de vengeance s' impose.

Ils auront le réflexe de se défendre devant eux. Il me faut donc les contourner pour les surprendre. D' autant qu' ils sont sous le choc de l' effet de surprise. Mais ils m' ont vu, je le sais, même avec la tempête, impossible de me rater. Il sera donc inutile que je les attaque de face. Il me faut passer par derrière.

Je contourne agilement Peter, et tente de lui planter ma dague dans le cou... Malheureusement la corne, détrempé par la pluie, me fait glisser et je manque ma cible... Tant pis, ainsi je passe à la suite, quitte à en mourir
Je me précipite sur Feps. Je le feinte en le contournant et lui saute dessus. Là encore, je rate mon coup... Je n' ai jamais été habitée d' une telle rage, sans doute me déconcentre-elle. Due à la peur sans doute, à la colère, l' indignation... tout ça quoi. Je ne sais pas si Hoodrych me suis. Je n' ai plus tellement à m' occuper de lui. Enfin si. Je m' occupe de moi, mais ça lui profitera. J' espère juste pour sa victoire maintenant, si je meurs. A bien y réfléchir, entre tous les autres, il est le seul qui la mérite vraiment.


Rapidité vers la Corne: réussite critique
Agilité, contourner Peter: Réussite
Maniement de la Dague, Peter : Echec
Rapidité vers Feps: réussite
Agilité, le contourner: réussite
maniement de la Dague, Feps : Echec


Dernière édition par Rita Andrea le Ven 8 Avr - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Stark

avatar

Masculin Taureau Coq
Messages : 383

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Trois

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Dim 10 Avr - 15:12

    Peter commençait a comprendre quelque chose d'assez important dans l'histoire... Feps n'était pas stable psychologiquement parlant... Pas d'un caractère très marqué, il avait plutôt tendance à voir le mal partout comme le remarqua Pete après qu'il eut complètement manipulé le jeune homme... Heureusement pour Peter, il lui était plus utile de ce servir de son cerveau que de ses muscles. Bien que préparé physique, il n'était certainement pas de taille à affronter le district 02 en plein milieu d'une tempête qui, espérons le, finirait rapidement par ce taire. Le Capitole n'avait-il pas eu assez d'action ? Il restait 7 tributs encore vivant sur 24, autrement dit le score était bon du côté du spectaculaire.
    Peter commença à écouter les réponses que lui faisait Feps, concernant son nouvel alliés, il ne pouvait pas ce montrer trop regardant. En plus il n'était pas trop mal tomber. Il était juste assez menaçant pour qu'il pense a bien surveiller ses arrières sans pour autant chercher à tous prix de l’égorger ou de l'empalé sur sa lance... Le jeune homme détailla donc les réponses du district 04.
    Peter savait qu'il était temps qu'il se fasse aimer du public. Il perdait en point sympathie en changeant d'allié à tous les instants histoire de garantir sa survie, mais au moins son comportement devait plaire au Capitole.
    Pour eux Peter n'était qu'un objet qu'on utilise pour s'amuser, et bien amusons nous. Des psychologues on réussit a montrer l'importance capital de l'amour propre dans la survie... L'amour propre, quel jolie expression pour qualifier le narcissisme, heureusement pour Peter, le jeune homme comptait bien gagner les Hunger Games. Aussi toujours d'un ton calme qui ne se voulait plus hypnotisant mais honnête, le tribut du 03 répondit d'une voix allègre a Feps :

    -Effectivement, je suis loin d'être stupide, j'ai même la prétention de me croire très malin puisqu'on en est là... Pour ce qui est des alliés... Oui j'en ai eu, pas mal d'ailleurs, ça a commencé avec Rebecka, qui a faillit se faire tuer par Drew, qui lui même et entré dans nôtre groupe, on à alors rejoins un autre groupe, qui c'est fait assez mochement décimé par la brute du 12 et la garce du 02, vraisemblablement pas si fort que ça... C'est là que tu a dû entendre tous les coups de canon, j'ai égorgé Angy moi même... Ce qui fait que niveau allié il ne me restait plus que Hoodrych et Rita... Les deux je ne les connaissait pas.

    Pete marqua une pause histoire de faire durer un peu le suspens. Après tout, Feps avait dû rester à la corne depuis le début des jeux. Pour lui, pas de sponsor et sans doute pas de victoire. Le tribut du district 03 avait quant à lui rencontré l'immense majorité des tributs. A vrai dire il ne manquait plus que Mélisandre, Suo et Silence qu'il n'avait pas encore affronter. 7Survivants et seulement 3 que le … A vôtre avis, Peter porterait-il malheur ? Pour autant le jeune homme ne le percevait pas comme cela. Dans l'histoire, il n'y avait que lui qui comptait, lui et seulement lui, il était prêt a tout pour gagner... Il était prés pour le meilleur comme pour le pire... Ce qui sera vraisemblablement le cas.

    -Je ne les connais pas... Et tu vois ou ça me même... Ils m'abandonnent dans ce combat que je refuse de mener pour le plaisir de nous entre-tuer aussi, bah on ce met ensemble pour prendre le contrôle et quand on aura fait la peau de tout ces connards... Bah là on s'entre tuera, et pas avant à cause de lâche...

    Pete n'eut pas besoin d'en dire plus. Feps savait que ça ne se passerait pas comme ça. Ils avaient deux options. Soit ils s'aidaient jusqu'à être à deux et finir en combat épique, pourtant, ce fut en indiquant la forêt ou résidait maintenant rita et Hood, qu'il vit une masse noire. La frayeur lui fit faire un léger bon de côté, voyant juste une lame et son éclair argent. Le jeune homme légèrement accroupi se laissa tomber vers l'arrière, évitant ainsi la lame. Le jeune homme vit ainsi la « chose » se jeter vers Feps qui, fort heureusement, ne fut pas toucher non plus.
    Reconnaissant alors Rita, la fille qui l'avait trahie, le jeune homme eut un regain de colère ce qui pouvait s’avérer parfaitement compréhensible quand on ce fait entuber.
    Il se propulsa donc e, avant, la course fut réussit, se dirigeant vers Rita. Après tout si Feps mourrait en tuant Rita, il avait tout bon. Après tout, maintenant il était à la corne sans plus d'alliés auxquelles il fallait faire attention.
    Cependant, le jeune Peter, qui n'aimait pas qu'on lui fasse par derrière, rejoignit Rita. Glissant un couteau sous sa gorge il effectua un mouvement ample, parfaitement réussit semblait-il. Le jet artérielle ne tâche cependant personne. Rita ne faisait face a aucun des deux. Le jeune homme d'une voix ou grondait la colère, s'adressa à Feps :

    -Finit cette salope lâche pour moi s'il te plait. Ah, au fait, c'est une de mes alliés.

    Un sourire sadique étira le visage du jeune homme. Au moins Feps était prévenu. Peter tenait à sa vie et n'avait que faire du moyen tant qu'il parvenait à ses fins. Laissant donc Rita aux prises avec Feps, il redescendit vers les pylônes, réussissant sans mal a extraire l'immense majorité des mines.
    Peter les détailla une minute, il s'agissait de cercle en acier gris sale d'environ 3 ou 4centimètre d’épaisseurs... Rien de bien dangereux, du moins en apparence. Le jeune homme s'adossa donc à un pylône. Ayant tout ce qu'il fallait près de lui pour faire son travail. Il garda cependant un œil sur ce qu'il voyait. Si ça tournait mal, il faudrait qu'il degarpisse.
    Étant d'un naturel prudent, il rangea donc une quinzaine de mine dans son sac. Celle-ci encore inactive. Il dégagea ainsi un morceau de pain qui aurait était nourrissant sans plus.
    Peter gardait donc le strict minimum, ses couteaux à la ceinture, de la nourriture et de l'eau dans son sac ainsi que les mines, assez facilement accessible.
    Prenant une lame, il dévissa le capot de la mine qu'il tenait en main. Il était on ne peut plus prudent. Après tout, son district gérait les explosifs. Bien que pas du genre a travailler dans les usines il était prêt pour ça...
    Après quelques minutes a trifouiller dans les câbles, une goutte de sueur apparu sur son front, signe d'une intense concentration, Peter l'en chassa d'un revers de main tandis qu'il coupait un câble de la pointe de son couteau. Le fil de terre fut ainsi relier à l'amorce. Le sourire du jeune homme s’étira.
    Regardant sa montre, ses lèvres commencèrent un décompte silencieux, 3, 2, 1.
    La mine se mit a bipper joyeusement, tel un métronome machiavélique. Le jeune tribut du 03 tint l'objet avec toute la prudence requise, refermant la partie mobile de l'engin, il la garda en main.
    L'objet venait d'être réactiver par les bons soins du jeune homme. C'était maintenant l’équivalent système D d'une grenade. Il avait réussit son coup. Rien de bien complexe quand on est du district 03. Peter, regardant un point dans le vide, espérant regarder droit vers une caméra :

    -Et voilà... Le fer de lance de l'existence... Le district 03 gagnera cette année.

    Pete esperait bien déclancher une liesse dans son district. Il pouvait être cruel, mais son intelligence en faisant un tribut bien trop cocasse pour que la haine prime. Il aurait pu lancer la mine en direction des deux tributs, mais pas maintenant. Pour le moment il gardait feps. La grenade en main. Peter avait fait en sorte que les ressorts de pression devaient être correctement pressés pour activé la mine... Ce serait bête que cette trouvaille se retrouve contre lui non ? Une sorte de verrou artisanale.

    -Bon tu l'a finit ?!

    Mister Stark avait un sourire vainqueur, il activait maintenant les mines les unes après les autres puis les rangeait prudemment. Ce constituant un arsenal.
    Peter reprit donc la parole d'un air parfaitement calme et logique :

    -Tue là qu'on fasse exploser la corne. Ensuite on remonte vers le nord. Tu m'en dira plus sur les carrières en chemin.

    Le jeune homme savait que si il retournait vers l'ouest, il tomberait sur Hoodrych. Pour l'instant la confrontation n'était pas son but. La forêt était donc exclue. Restait les collines, que Peter exclut également, connaissant le terrain, les falaises, qu'il décida d'exclure aussi, ne connaissant pas l’endroit, qui plus est avec une tempête. Il s'était donc retourné vers les hautes herbes, plus si hautes que ça avec les rafales et la pluie. Attendant une réaction de son alliés, il changea rapidement ses lames.
    Le jeune homme vida donc ses lames dans la Conque, récupérant des hachoirs et des couteaux plus pratiques pour le lancé. Après tout, c’est bien beau les couteaux prit à l'arrache mais Hoodrych lance également... Autant avoir cet avantage. Peter remercia ainsi Feps d'avoir rempli la conque de tout ce qui pouvait avoir de la valeur. Plus facile de tout faire exploser comme cela. Une mine devrait suffire. Le tribut du 03 était paré, équipé, bien nourri, hydraté et armé de grenade... Les autres tributs, même les carrières, on du souci à ce faire !
    Voilà une bien belle équipe, armé de lance et de grenade, équipé et prête à en découdre, se déplaçant sur un air de « bip bip bip » s'étira dans la tempête...

    Rapidité, Rejoindre Rita : Réussite
    Agilité, évité les coups : Réussite :
    Maniement de la Dague, égorger Rita : Réussite Critique
    Facteur Chance, réactiver les mines : Réussite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feps Kedzal
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 879

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Quatre

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Mer 13 Avr - 14:46

    Tout s'enchaîna très vite, une fille arriva par derrière et nous attaqua. Elle s’en prit d’abord à Peter et manque son cou d’une manière assez pitoyable. Pauvre chérie, tu vas mourir sans même avoir pus faire la fierté de ta famille. Puis la folle furieuse me saute dessus et je reconnais Rita Andrea, la jeune fille avec laquelle jamais parlé sur le toit. J’avais tenté de la rallier à ma cause sans succès. D’un habile jeu de jambe, j’esquivais son attaque. Puis du sang qui gicle sous la pluie. M’aurait-elle finalement touchée ? Je suis comme dans un rêve et je me vois bouger. Non, c’est Peter qui l’a égorgée… La jeune fille s’écroule au sol dans un immonde gargouillis, elle essayait de respirer…

    -Finit cette salope lâche pour moi s'il te plait. Ah, au fait, c'est une de mes alliés

    J’en restais sans voix. Si il était prêt à tuer quelqu’un avec qui il avait fait alliance aussi facilement je ferais mieux de me méfier. J’attrapais néanmoins ma lance, c’était le moment ou je montrais que j’avais complètement baratiné quand je lui avais promis de la protéger si on se croisait dans l’arène. Un large sourire aux lèvres, je me plaçais à coté de la jeune femme qui était à présent couchée sur le sol, en train de cracher du sang comme elle pouvait.

    Je mis mon pied sur son épaule pour l’immobiliser et j’appuyais de toutes mes forces dessus. Juste histoire de la maintenir en place. Je serrais un peu plus le poing sur ma lance et la lui enfonçais dans le dos à plusieurs reprises, jusqu’à ce que j’entende le canon tonné. Je laissais donc là le cadavre, voyant que mon nouvel allié était déjà en train de tripoter aux mines. Grand bien lui fasse ! Je m’écartais de quelques pas, histoire de ne pas être toucher si ça lui explosais à la tête.

    Puis je me dirigeais vers la conque, je n’avais toujours pas envie de finir par pêcher des poissons jusqu’à ce qu’on me plante un couteau dans le dos. Surtout pas depuis que je suis avec Peter ! Je me penchais donc pour ramasser divers objets. Un sac à dos qui traînait là, celui que la rousse psychopathe avait refusé de prendre, une outre d’un litre d’eau potable, de la viande séchée, quelques fruits, des biscuits secs et quelques couteaux supplémentaires à ma lance et mon javelot.

    -Et voilà... Le fer de lance de l'existence... Le district 03 gagnera cette année.


    Le voilà qui parle tout seul à présent ! Il va falloir que je surveille l’état mental de mon compagnon régulièrement… Il n’a pas l’air d’avoir tous ses poissons dans le même filet… Je haussais les épaules pour contredire ces paroles, nul doute qu’on nous filmait et si ce n’était pas le cas, nous serions rediffusé. Je ne tenais pas à avoir l’air de celui qui accepte son sort…

    -Bon tu l'a finit ?!

    J’hochais la tête en lui désignant le cadavre mais il ne m’avait vraisemblablement pas entendus. Tant pis, je passais mon sac sur le dos et vérifiait que les sangles tiendrait le coup. J’observais de loin mon acolyte activer les mines les unes après les autres. Impressionnant. Sauf que maintenant qu’il avait remplis sa part du job, il ne me servait plus à grand-chose… Bah, je ne vais pas le tuer tout de suite quand même ! De toute façon, tant que Mélisandre est encore dans la course mieux vaudra être à deux que seuls…

    -Tue là qu'on fasse exploser la corne. Ensuite on remonte vers le nord. Tu m'en dira plus sur les carrières en chemin.

    -Elle est déjà morte depuis un moment maintenant… Vas pour le Nord, c’était mon idée de base aussi.

    Je hochais à nouveau la tête alors que je l’incitais d’un geste à installer la première mine devant la conque. Ainsi, le prochain à venir pour s’approvisionner explosera dans une jolie explosion qui propulsera les armes un peu partout, tuant tout sur leur passage. Je souris, très fier de notre collaboration.


    -Dès que tu auras fini ton petit boulot de mineur, on pourra y aller je présume. Je tiens à te mettre en garde de suite. Si tu vois la fille du Un, tu sais la grande rousse ?, tu me préviens et on se carapate en vitesse. C’est un adversaire dangereux et surtout une grosse brute. Si tu as battu le grand black, alors tu connais sa force. Ben Mèlisandre, elle est à peu près pareille mais en plus fourbe...


_________________
You can have anything you want
BUT YOU BETTER NOT TAKE IT FROM ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hungergames.forumactif.com
Peter Stark

avatar

Masculin Taureau Coq
Messages : 383

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Trois

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Dim 17 Avr - 14:33

    Peter se tenait toujours non loin de la conque, une fois qu'il eut fini de réactiver les mines, le jeune homme s'approcha de Feps, en effet, il était tellement plongé dans son travail qu'il ne l'avait pas vu empaler Rita a plusieurs reprises. Le jeune homme ne découvrit donc qu'un cadavre sanguinolent. Après tout c'était bien le but de l'alliance non ? Se mettre en banc pour tuer plus de monde ?
    Mais voilà, quelque chose gênait Peter là dedans... Un banc de 2alliés. Pour 5survivant... un banc constitué d'un carrière et d'un tribut conventionnel...
    voilà qui n'incitait pas à la confiance... Aussi, le jeune homme ce décidé qu'il était temps de mettre fin à cette fructueuse alliance. En effet, que pouvait bien lui apporter Feps a par un danger de mort bien trop proche pour être acceptable ?
    Peter avait donc commençait à élaborer un plan dès qu'il s'était rendu compte que Rita était morte. Feps n'allait sans doute pas tarder a ce montrer un peu trop envahissant. La tempête faiblissant par moment, le jeune homme lança une mine dans la conque. Conque qui n'allait pas tarder à exploser. Peter chercha donc dans le tas s'il ne trouvait pas un Kit de médicament. Même dans les districts les plus pauvres, on sait qu'un médicament peut sauver des vie, ou y mettre fin si mal doser... Et heureusement Peter n'avait jamais souffert du manque de soins médicaux. Le jeune homme connaissait donc vaguement le sujet.
    Après quelques instants de recherches, il trouva enfin ce qu'il voulait. Un kit de médicament assez complets. Contenant plusieurs fioles aux noms incompréhensibles et complexe. Après quelques instants de recherche, il trouva ce qu'il voulait. Un flacon de comprimé de morphine. Le jeune homme jubila discrètement. Maintenant pas de bêtise ! Le tribut du district 03 mis donc en œuvre son plan d'action.
    La mine explosa à ce moment là. Dispersant éclat de métal et divers débris. Au vu de la forme, il réussirent à ne pas se faire tuer. Après tout ils y avaient penser.
    Peter avait profiter de la déflagration pour écraser les comprimés de morphine. Il en avait écrasé une vingtaine. Soit la moitié de la boîte d’antidouleurs. Pete ne souhaitait pas rater son coup. Ce n'était pas le moment de ce retrouver avec un allié particulièrement en colère.
    Une fois qu'il eut obtenu de la poudre suffisamment compact, il attrapa un pain dans son sac. Toujours bien sec et moelleux, il le rompit de sa main libre et, y mit la poudre d'antidouleur. La morphine n'avait pas de goût et sa couleur blanche passerait parfaitement pour de la farine.
    Peter tâcha ensuite de faire passer le pain pour complet, recollant vaguement les deux extrémité. S'approchant de Feps, il fit mine de rompre le pain. Pain empoisonné donc. Il en tendit la moitié toxique à Feps tandis que pour le berner il croquait avec avidité dans sa part de la miche :

    -Mange ça te fera du bien. Maintenant il n'y a plus de réserve pour personne. On doit être en bonne forme pour qu'on puisse avancer ! J'ai préférer tout faire péter, qu'ils comprennent à qui ils on a faire !

    Se tournant alors vers Feps, regardant toujours d'un œil distrait la colonne de fumée qui signalerait bien qu'il n'y avait plus rien ici, il avait encore une fois fait preuve de psychologie de comptoir en l'associant à SA réussite, les mines étaient son œuvre, pas celle de Feps. Feps qui ne tarderait pas a mourir.
    Peter ne connaissait pas grand chose au fonctionnement du corps humain. Cependant il savait les effets de la morphine. Pour commencer Feps allait s'endormir, pour ne plus JAMAIS ce réveiller... Pendant ce sommeil médicamenteux, la morphine déprimerait son système nerveux central, provoquant une hypotonie musculaire puis une détresse respiratoire. Et pour finir cette œuvre de mort, la dépression respiratoire engendrerait un arrêt cardiaque.
    Cependant Pete ne savait pas s'il laisserait mourir Feps par les médocs. Trop risqué que le dosage ne soit pas correct. Le temps qu'il se rende compte de ce qu'il lui arrivait, il n'aurait pas le temps de réagir. Une fois dans les vapes, Peter l’égorgerait, histoire de faire bonne mesure dans le climat actuel des choses.
    Le jeune homme attendit donc que les effets du poison agissent, s’éloignant rapidement mais en restant tout de même dans les parages. Il tâchait ainsi de rester à une distance de sécurité. Il trébucha à quelque reprise mais tout allait bien.
    Maintenant il fallait voir la réaction de feps quand il sentirait son corps s'endormir et qu'il lutterait pour rester debout, tandis que son cerveau ce mettrait en veille. Tout cela serait très rapide... Et très mortel...

    Agilité, lancer une mine dans la conque : Réussite
    Facteur chance, trouver des Médicaments/poisons : Réussite
    Pose de piège, empoisonner la nourriture de Feps : Réussite
    Baratin, convaincre Feps de manger : Réussite
    Rapidité, rester loin de Feps : Réussite
    Agilité, éviter de tomber : Réussite Partielle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Juges

avatar

Sagittaire Coq
Messages : 377

MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    Mar 19 Avr - 13:00

~Partout autour de vous la tempête ce calme, la nuit est belle mais sombre... La pluie qui vous mouillait se glace maintenant sur vous... N'attrapez pas froid.

Les Juges

_________________
Nous sommes tous, nous sommes un,
Nous sommes votre pire cauchemar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que les jeux commencent!    

Revenir en haut Aller en bas
 
Que les jeux commencent!
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» le jeux du sam... sam'dit !!
» [21/11/09] AMidi Jeux Centre Culturel Liévin !
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !
» Idée de mini jeux.
» Jeux vraiment trop drole!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games :: Arènes :: #.01-
Sauter vers: