Un jeu imposé, 24 candidats, seul le gagnant survivra.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un autre début... (L)

Aller en bas 
AuteurMessage
Hirondelle Flayka

avatar

Féminin Sagittaire Rat
Messages : 270

Feuille de personnage
Âge:
Tribut: District Onze

MessageSujet: Un autre début... (L)   Mar 29 Mar - 20:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Je marchais. Tout droit. En haut, en bas, de part et d'autre de moi : où que je porte mon regard, tout était noir. Je ne savais pas où j'allais, je ne savais même pas si j'avançais dans cet univers sans repère. Etrangement, je pouvais toujours voir mes mais quand je les levais à hautur de ma tête. Tout ce noir ne serait-il qu'illusion ? Non, je ne veux pas le croire. Il est bien trop épais, profond. J'ai l'impression qu'il s'immisce en moi par chaque pore de ma peau, que si j'ouvrais la bouche elle s'emplirait de noir jusqu'à ce que j'étouffe.
    J'ai chaud, aussi. Très chaud. je sue à grosses gouttes. J'entends d'ailleurs un "plic" régulier suivre chacun de mes pas. Soudain, je doute : ai-je vraiment assez d'eau dans le corps pour qu'elle tombe ainsi, m'abandonnant à mon triste sort ? Comme pour confirmer mes doutes, l'odeur salée et metallique du sang remplace celle, fraiche et humide, qui régnait avant.
    Pourtant, je ne ressent aucune douleur. Au contraire. J'ai l'impression de ne plus percevoir mon corps, qu'il est fait de coton.
    Puis, je sens que le noir tente de m'éttoufer avec plus d'insistance. La chaleur se fait etuve, les gouttes qui tombent au sol ruisseau. Je me sens compressée de toute part, comme s'il y avait trop d'air et pas assez de place pour me tolerer. Je me sens boire la tasse dans le noir, il remplit ma bouche, mes poumons. Je tente un cri, mais je ne peux plus bouger.
    Je regarde en direction de mes bras. Ils sont froids, blancs. On ne voit plus une seule veine dans le creux du coude.
    Je tente encore un mouvement, en vain. JE n'entend même plus le bruit de mon coeur qui bat.

    C'est précisement à ce moment que j'ai réalisée que je venais de mourir. Ça parait con, hein, dit comme ça.
    Et puis j'ai a peine eu le temps de faire cette interessante constatation que je me suis réveillée.

    Un peu morbide, comme rêve, je me suis dit avec un sourire. Ma foi, ma vieille, c'était pas bien plaisant, la mort, alors tente de rester vivante encore un petit moment.
    Puis je me suis dit que quelque chose clochait...
    Le lit sur lequel j'étais allongée, les yeux fermés, était tellement moelleux et confortable que ça en devenait suspect. Ça m'étonnerait vraiment beaucoup que maman aie préferé investir dans un nouveau matelas pour moi plutôt que dans un an de nourriture pour neuf...
    Et puis il y a le silence, aussi. Comme dans mon sinistre rêve, le silence est trop pesant. Mon coeur bat bien, cette fois-ci. Mais c'est le seul...
    Mes sept soeurs, ma mère, où sont-elles ?
    Prise d'angoisse, je me relève brusquement en soulevant mes paupières.
    Et le souvenir me frappe avec une force phénoménale, je manque retomber sur mon lit. J'ai l'impression d'avoir été cueillie à l'estomac par un coup de poing, j'ai d'ailleurs du mal à ne pas vomir...
    Enfin bon. Passons sur tous genre de détails sordides. Tout ce qui importe, maintenant, c'est que je suis au capitole. Pour la première et, on peut dire que c'est sûr, la dernière.
    Mais il ne faut pas que je parte battue. Hein, Hirondelle, tu as compris ? PArs pas battue. Tu le seras bien assez tôt...

    J'ai enfilé rapidement les vêtements tout simples mis à disposition par mon styliste, ils m'attendent, sagement pliés, dans une armoire dans ma chambre. J'ai uen chambre ! Pour moi toute seule ! Et quel luxe. Même dans mes rêves les plus fous, je ne l'ai imaginé. Et il est vrai que je n'aime pas particulièrement ça. Tous ces trucs éléctroniques, ça donne un air sinistre, inhumain à la pièce.

    Puis je sors de l'étage du district 11. Pas une seule fenêtre vers l'exterieur, dommage...

    Et puis je descend au centre d'entraînement; comme si c'était parfaitement normal. Je me dis qu'il y a quelque chose qui cloche quand je le trouve vide. Mais où sont les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Song Ae Kim

avatar

Poissons Chien
Messages : 36

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Tribut: District Un

MessageSujet: Re: Un autre début... (L)   Mer 30 Mar - 11:06

Voilà pratiquement deux heures que je suis perchée sur mon truc au-dessus d'un atelier. Je guette les gens. Car voilà un atelier qu'ils avaient omi: voir sans être vu. Et observer. Pour l'instant c'est pire que désert. Quel ennui ! Suis-je donc la seule carrière assez fûtée pour venir tôt ? Voilà le truc avec les autres carrières: trop sûrs d'eux. Ils croient vraiment qu'ils vont en ressortir vivants ? Imbéciles. Ils auraient un quart de chance s'ils se magnaient l'arrière train pour bosser un peu.

Je contemple mes vêtements d'aujourd'hui. Un simple débardeur sous une demi dizaine de colliers, tous mes bracelets à mes poignets, et mes bagues à mes doigts. Je passe ma main dans mes cheveux devenus courts. Mes cheveux longs et blonds-rouges d'antan me manquent. Saloperie de stylistes qui me préféraient les cheveux courts et bruns ! Ce qui compte après tout, c'était de me sentir à l'aise, et je doute qu'il me serait facile d'entretenir chaque matin dans l'arène mes ex-longs cheveux blonds. Qu'avait dit mon mentor, déjà ? "Tu es plus impressionnante comme ça." J'avais rétorqué que je le serai tout aussi bien avec ma longue chevelure, il a répondu: "Tu as plus l'air d'un prédateur". Il m'avait fait rire sur le coup, mais je commence à croire qu'il avait raison.

Je fais la moue. Salle d'entraînement pourrie. Déserte. Quelle heure est-il au juste ? Huit, neuf heures ? Et encore personne ? Fainéants ! Dans l'arène, s'ils croient qu'ils pourront se traîner pour bouffer à gogo, ils se mettent un doigt dans l'oeil. Les gens disent qu'il vaut mieux récupérer avant l'effort. Mais récupérer trois jours avant l'effort de plusieurs semaines, c'est inutile. Autant s'accoutumer à manger peu ! Qui sera la première personne après moi à poser les pieds ici ?

Bah tiens, j'aurai ma réponse au moins. Je plisse les yeux pour mieux voir la fille (oui, nul doute, c'était une fille) qui entre alors et observait la salle d'entraînement vide. Elle était jeune. Quatorez ans tout au plus. La fille du onze il me semble ? Petite, frêle. Pas bien dure à tuer. Telle n'était pas mon intention. Enfin pour le moment.


-Bravo, tu es officiellement la première tribut qui ne se bourre pas le ventre.

J'accompagne mes paroles par des applaudissements. Me repérerait-elle ? Je m'étire comme un chat sur la sorte de branche sur laquelle je suis allongée. Je n'ai pas envie de descendre tout de suite. Histoire de faire mariner la jeune tribut avant de descendre devant elle ou derrière, on verra bien. Peu importe, pourvu qu'elle soit impressionnée. Et qu'elle comprenne à qui elle a affaire. Créer l'effet de surprise, j'aime ça !

Je réfléchis. Si jeune, elle ne peut pas avoir fini de manger ou ne pas avoir mangé du tout. Alors il y a bien un truc nan ? Elle n'a pas l'heure ? Tss.


-Ou pas encore ?..

Probable qu'elle ait zappé qu'ici on pouvait bouffer, vu sa maigreur. Je ne lui reprocherai pas de partir s'engraisser un coup. Après tout les jeunes tributs essaient de se nourrir un max avant de partir au massacre. Ce que je peux comprendre, honnêtement. L'envie de se rationner est plus forte que celle de se raisonner. Je regardais la jeune tribut, guettant ses réactions.


Dernière édition par Song Ae Kim le Jeu 31 Mar - 16:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirondelle Flayka

avatar

Féminin Sagittaire Rat
Messages : 270

Feuille de personnage
Âge:
Tribut: District Onze

MessageSujet: Re: Un autre début... (L)   Mer 30 Mar - 15:13

(ils sont tous à la salle à manger en fait... :?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Song Ae Kim

avatar

Poissons Chien
Messages : 36

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Tribut: District Un

MessageSujet: Re: Un autre début... (L)   Mer 30 Mar - 15:51

[J'en sais rien, je crois qu'on est les seules à avoir poster pour l'instant o_o non ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirondelle Flayka

avatar

Féminin Sagittaire Rat
Messages : 270

Feuille de personnage
Âge:
Tribut: District Onze

MessageSujet: Re: Un autre début... (L)   Mer 30 Mar - 15:53

(ben oui, mais dans l'ordre logique des choses, les tributs vont éjeuner, puis a la salle d'entrainement. C'est pour ça qu'Hirondelle était solo ^^ Si tu vexu modifier des trucs, fait, sinon, c'pas grave, j'répond Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katreeya Rockshaw

avatar

Masculin Lion Cochon
Messages : 115

MessageSujet: Re: Un autre début... (L)   Mer 30 Mar - 16:09

(Réservez moi une place sur le sujet pour le prochain jeu ~ j'arrête de flooder now xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Song Ae Kim

avatar

Poissons Chien
Messages : 36

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Tribut: District Un

MessageSujet: Re: Un autre début... (L)   Mer 30 Mar - 16:22

(Silence on te connait hein, tu va foutre le bordel XD sors, floodeur è_é)
(Hirondelle, j'ai édité ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirondelle Flayka

avatar

Féminin Sagittaire Rat
Messages : 270

Feuille de personnage
Âge:
Tribut: District Onze

MessageSujet: Re: Un autre début... (L)   Mer 30 Mar - 21:00

    Soudain, une voix descend de nul part. Je sursaute. Devant le centre vide, j'avais relaché mon attention... Cela m'apprendra à être prudente. Une bonne leçon à retenir pour les jeux.
    Et la voix, une voix féminine, plus agée que moi. C'est tout ce dont je peux être sûre. Beaucoup plus que de sa provenance, d'ailleurs. Personne en vue...
    Je cherche. Le centre est définitivement desert, même les responsables des entraînements ne sont pas tous arrivés.
    Derrière moi, le couloir par lequel je suis arrivée est lui aussi sans trace de présence humaine.
    Je me penche ensuite sur la signification des quelques mots que la Voix m'a glissés, me faisant à l'idée qu'elle ne venait de nul part. Sûrement pas le truc le plus bizarre que j'aie vu de ma vie.
    Oui, je sais, ça fait un peu blasée, mais bon.
    Donc, la Voix m'a donné une sorte de médaille imaginaire ou je sais pas trop quoi, et m'a felicité pour être "officiellement la première tribut qui ne se bourre pas le ventre". Je me demande ce que ça veut dire. Il faut dire que c'est pas mal le bazar, dans ma tête. Mais j'arrive à peu près, par une association d'idées, à conclure Ventre = Manger. Et puis mon estomac qui gargouille corrobore cette hypotèse. D'accord. J'ai completement oublié le petit-déjeuner. C'est pas glorieux. Je vois pas pourquoi elle applaudit, d'ailleurs. C'est complétement stupide de ma part.
    Au fait, je progresse. Les voix ne peuvent pas applaudir. Il y a donc au moins une paire de mains aussi. Plus probable que ça soit une personne, d'ailleurs.
    Pourquoi n'est-elle pas allée manger aussi ?
    Ou pas encore. Oui, c'est ça, pas encore.
    Signe après-coureur d'une certaine folie ou au moins d'une bonne dose d'émotions qui aura eu raison de mes nerfs, j'entends une voix, et je trouve parfaitement normale de lui répondre. Enfin, ce n'est plus une voix, j'avais dit. Une personne en entier.
    La femme invisible ?

    -Euh... Oui, c'est ça, pas encore. A vrai dire, j'avais complétement oublié.

    Mais qu'est-ce qui me prend de me confier comme ça à une inconnue que je ne vois même pas ? Je susi tombée sur la tête, c'est sûr. Je sens mes pensées vraiment très embrouillées.
___________________
Pistage : Echec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Song Ae Kim

avatar

Poissons Chien
Messages : 36

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Tribut: District Un

MessageSujet: Re: Un autre début... (L)   Jeu 31 Mar - 16:02

Ok, j'avoue. Je suis horriblement dégoutante avec la jeune du onze. Comme avec tout le monde. Faudra changer ça, Song Ae ! Nan j'déconne. Aucune intention de changer. Je regarde la tribut avec un certain amusement. Elle me cherche partout. Soit elle n'est pas très observatrice, soit je suis hyper bien camouflée. Je préfère la sous-estimer que me donner de fausses capacités.

Je l'observe quelques minutes me chercher. Puis me répondre comme elle aurait répondu à un fantôme. Oh. Elle n'a donc pas capté qu'il fallait se nourrir. Tout tribut ici était pire qu'un abruti, je la croyais moins bête que ça. A moins qu'elle soit fonceuse et rapide et qu'elle choppe de la nourriture en grande quantité dans l'arène. Auquel cas je la rattraperai.

Elle a l'air un peu paumé, à chercher partout et à laisser tomber comme si son imagination avait parlé. Je n'étais pas une imagination, ni un rêve, j'étais un cauchemar et je comptais bien rester comme tel.

J'en ai un peu marre d'être perchée là-haut. Je jauge ma hauteur. Une demi-dizaine de mètres de haut, ça reste faisable pour sauter. Après tout je suis montée, je peux descendre. Je mets mes pieds joints sur le bord de mon perchoir et je plie les jambes. Je saute et atteris sur mes deux pieds...

..Juste derrière la gamine du onze. Brillamment. Silencieusement. Un sourire fier apparaît sur mes lèvres. Je ne me savais pas si discrète et habile.


-Salut, toi !

J'attends sa réaction. Un sourire mauvais reste alors sur mes lèvres. J'ai depuis longtemps envie de tuer, mais je voudrais m'amuser un peu avec celle-ci avant. Une alliance ? Pas possible. Pour qui me prendraient les gens ? Pour une carrière prête à s'allier et protéger un tribut du genre de cette gosse ? Ca peut être mignon etc, mais je ne veux pas de pitié, ni paraître mignonne. Je veux inspirer la peur.

-Tu sais, en général on ne traîne pas seul dans une salle d'entraînement... Surtout quand il n'y a même pas un animateur. Tu devrais sagement retourner manger avec les autres tributs.

J'avais chuchoté ces mots près de son oreille. Faire naître la crainte (justifiée, en plus !) chez ses adversaires était un bon moyen qu'ils essaient de nous tuer à distance. Or à distance je suis intouchable. C'était donc le meilleur des moyens pour qu'ils m'évitent dès le début et me cèdent la Corne.

Bien que je ne pense pas craindre quoi que ce soit de cette tribut, je préfère la jouer prudente, et l'intimider un peu ne fera que la décourager de toute tentative à mon encontre.

Car telle était ma stratégie. Convaincre les tributs de me fuir au début pour me laisser une marge histoire de boire et me nourrir. Puis les provoquer d'une façon ou d'une autre pour les convaincre de venir m'éliminer, afin que moi je les éliminent.

Mon attention se fixe de nouveau sur la Onze, toujours de dos. J'attends encore qu'elle se retourne pour déchiffrer l'expression de ses yeux. Je souris toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirondelle Flayka

avatar

Féminin Sagittaire Rat
Messages : 270

Feuille de personnage
Âge:
Tribut: District Onze

MessageSujet: Re: Un autre début... (L)   Mar 24 Mai - 15:51

(Désolée du retard, grosse panne d'inspi. Ah, et aussi, pense à lancer un dé quand tu te lances dans d'improbables exploits ^^)

    Finalement, la voix se teleporte dans mon dos. Ma foi. Si ça peut lui faire plaisir.
    Evidemment, dit comme ça, ça fait un peu blasée, comme réaction. Non pas que j'ai l'habitude d'entendre des voix, hein. Non, juste je réalise pas assez l'étrangeté de la situation pour m'en formaliser. A quoi bon, de plus ?
    Je vais mourir dans moins d'une semaine, de toute façon. Oui, oui, je sais. Pas être défaitiste, pas partir vaincue.
    Mais bon. Autant dire tout de suite que j'ai aucune cance, le contraire serait juste se voiler la face.
    Quand la voix dans mon dos me salue, je ne me retourne même pas, à vrai dire. Je lui réponds d'un air désabusé.

    -Salut.

    Puis je daigne enfin lui jeter un regard. Un peu plus âgée que moi. Dans les 16 ans peut-être. Grande. Les cheveux foncés. Et un air arrogant planté sur la face qui est loin de me plaire.

    -Merci du conseil, je tacherais d'y penser. Je peux d'ailleurs te le retourner.

    Je levais dédaigneusement le menton, puis fis demi-tour en direction de ma porte, du refectoire.
    Je laisse en plan la fille du district un - puisque c'est elle, ça m'est revenu, maintenant, sans plus lui accorder d'attention, et poursuit mon chemin comme si rien ne s'était jamais passé. Au pire, j'arriverais un peu en retard au refectoire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un autre début... (L)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un autre début... (L)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Club de Karaté et autre du meme genre
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]
» L'un a ses idées, l'autre ses ailes [PV]
» 01.03/11.C.Utah - Un hangar comme un autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games :: Centre d'entrainement :: Salle d'entrainement-
Sauter vers: