Un jeu imposé, 24 candidats, seul le gagnant survivra.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entretiens de deux carriére [FIN]

Aller en bas 
AuteurMessage
Feps Kedzal
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 879

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Quatre

MessageSujet: Entretiens de deux carriére [FIN]   Jeu 18 Fév - 15:00

Ma première nuit au Capitole avait été des plus étrange. J'étais arrivé sur place et les stylistes c'étaient occupés de moi. J'avais défiler devant tout le monde au coté d'une fille de mon district que je n'avais jamais rencontré. Après ça, chaque tribut avait été prié de rejoindre l'étage qui correspondait à son district. J'étais rentré dans ma chambre pour me diriger sans la moindre hésitation vers la douche. Mon mentor m'avait assuré en rigolant qu'il s'agissait la d'un point fort agréable à être tiré au sort en tant que tribut pour les Hunger Games. Je n'avais pas été déçus, loin de la même. Ce soir la, je n'ai pas manger; l'excitation et l'angoisse me tordait les tripes, comme si mon corps voulait de tout son cœur se retrouver dans l'arène mais que mon esprit rationnel me hurlait qu'il ne fallait pas que je m'emballe. Il n'y aurait qu'un seul survivant. Ma seule chance de survie serait de m'allier aux autres carrières pour ensuite les trahir au moment ou ils s'y attendrons le moins. Pour cela, je devrais me montrer très cordial et digne de confiance auprès de ceux qui pourraient bien être mon ticket de sortie.

J'avais donc passer la nuit à me retourner dans mon lit, mon sommeil étant tourmenter de cauchemars ou de rêve de victoire. Mon inconscient passait en revue toutes les manières dont je pourrais mourir dans l'arène. Les plus effrayants étant ceux ou les autres carrières se retournaient contre moi et me torturaient jusqu'a ce que je les implorent d'en finir avec la vie. A chaque fois, je me réveillais en sueur et totalement paniqué -Qui ne le serait pas? - avant de me lever pour aller prendre une douche tantôt brulante tantôt froide. Je n'avais pas peur de me rendormir grâce aux rêves ou je remportait triomphalement les jeux et ou je rentrais chez moi.

Et lorsque je m'éveillai au matin, c'est le cœur plein d'espoir que je m'apprêtai avec la tenue qui avait été préparée sur une chaise et que je descendis dans la salle à manger commune. J'étais apparemment le premier levé. Je me servis une assiette et m'installai sur la table du milieu, attendant les carrières que j'avais vus sur les vidéos de la moisson des autres districts. Après un cour instant, j'entendis du bruit avant d'apercevoir le rouquin qui c'était porter volontaire dans le district deux. Je lui fit signe de me rejoindre une fois qu'il se serait servit son petit-déjeuner.

_________________
You can have anything you want
BUT YOU BETTER NOT TAKE IT FROM ME


Dernière édition par Feps Kedzal le Dim 7 Mar - 17:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hungergames.forumactif.com
Suo Baerne
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 1066

Feuille de personnage
Âge:
Tribut: District Deux

MessageSujet: Re: Entretiens de deux carriére [FIN]   Jeu 18 Fév - 15:26

Les autres visages. Je me les étaient à peu près tous passé en revue plusieurs foi. Maintenant que j'ai suffisamment de recul par rapport à la situation, je peux dire clairement que me porter volontaire pour les raisons pour lesquelles je l'ai fait... C'était pas spécialement une excellente idée. Mais bon, d'après ma mentor, j'ai toute les chances d'attirer pas mal de sponsor. Je ne passe pas inaperçu avec mes cheveux. D'ailleurs mes stylistes avaient insister pour les rendre encore plus visible. D'un roux normal, je passais à des cheveux rouges sang. Je dois avouer que ce n'est pas pour me déplaire. Ça me va plutôt bien en fait...

J'avais pris mon temps pour profiter de la nourriture, du confort et surtout des douches. Je m'étais amusé à choisir minutieusement chaque option. Ça m'avais amusé. Autant s'éclater un maximum avant de passer en mode je dois tuer tout le monde. La meilleur stratégie à adopter serait encore celle de la fausse amitié. On est plus puissant en groupe. Le tout sera d'éliminer discrètement les autres carrières afin de n'avoir affaire qu'avec les personnes me paressant les plus faible.

Quoi qu'il en soit, je dois me montrer amicale envers les autres si je veux pouvoir gagner un minimum leur confiance. Après tout, nous sommes tous destiné à nous entretuer. Le mieux serait de créer une alliance avant le jeu histoire de ne pas tuer de potentiel bons éléments trop vite. Par bons éléments j'entends quelqu'un de fort qui n'a pas grand chose dans le crâne. Ce sont eux les plus simple à embobiner pour ensuite les trahir. D'après les anciens jeux, je peux m'assurer que je ne dois les trahir que quand je suis persuadé de leur mort prochaine. Sinon il se pourrait qu'il se retourne contre moi.

Enfin bref, j'ai suffisamment pensé stratégie pour le moment. Je sortis de la douche, me sécha rapidement et m'habillai avec les vêtements qu'on m'avait laissé pour la journée. Lorsque je sortis de la chambre, à observer le couloir je me rendis compte qu'il était inutile de rester seul à manger dans mon coins. Ça ne m'aidera pas pour les jeux. C'est donc d'un pas décidé de que je me rendis à la salle à manger commune dont m'avait parlé ma mentor.

Lorsque je sortis de l'ascenseur, je pu constater que je n'étais pas le seul à vouloir manger accompagné. Après un rapide coup d'œil à la salle, je lâchais un sifflement admiratif. Ils ne lésinaient pas sur les moyens aux Capitole. Pour le moment, seul le blondinet du district quatre -si je me rappelle bien- était présent. A ce que j'en avais vu, ça m'avait tout l'air d'être une personne respectée. Ce serait bien de le mettre dans la poche. Je ne tombe plus sur son nom mais ça ressemble à une race d'oiseau qui a disparue parce qu'elle ne pouvait pas vivre en cage.

Après la brève identification, je lui lançai un sourire sur de moi avant de me diriger vers le buffet. J'y remplis méticuleusement une assiette -on ne rigole pas avec la nourriture- et pivota sur mes talons. Je m'approchais du blondinet. Je m'installai en face de lui comme si nous étions des connaissances de longue date. Lui accordant toujours un grand sourire je pris la parole.


"Je ne me trompe pas, tu es bien le blondinet au nom d'oiseau du district quatre?" dis-je en commençant portant un bol de chocolat chaud à mes lèvres.

_________________

And I'm talking to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette.

And I'm bleeding and I'm bleeding right before the Lord. All the words are gonna bleed from me and I will think no more. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feps Kedzal
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 879

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Quatre

MessageSujet: Re: Entretiens de deux carriére [FIN]   Jeu 18 Fév - 15:42

Drôle d'oiseaux, district deux... Déjà ses cheveux... Cette couleur est plus rouge encore que celle qu'il avait avant son départ. Se pourrait-il que ses stylistes aient voulu rappeler le sang avec cette couleur capillaire? En tout cas, mes cheveux blonds me donnent déjà un meilleur avantage face à lui dans l'arène, il lui serait presque impossible de se cacher avec un rouge aussi vif sur le sommet du crâne. Je souris dans son dos lorsqu'il se servait son plat alors que je tartinais tranquillement une tartine de confiture.

Il s'installa juste en face de moi. Apparemment, il est, comme moi, en quête du pigeon parfait pour une alliance. Ça veut dire qu'il est intelligent. Bon point pour lui, on s'en doute même pas quand on voit les raisons qui l'ont poussés à se porter volontaire, il méprise celui qui avait été tiré au sort, ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Les gens vont le prendre pour une brute impulsive et ses cheveux vont tirés les autres vers la solution du délinquant.

Il fallait donc que je me montre plus malin que lui. Il cherchait un pigeon? Je serais ce pigeon! Peut-être que si les autres ne voient en moi que celui que l'on tue parce qu'il ne nous est plus utile alors j'aurais ma chance. Je poussa un soupir amuser, de la chance? Dans ce cas je suis sans doute condamné, la chance n'est pas mon fort...

Il m'adressa la parole, sa voix était chantante, c'est plutôt lui que je prendrais pour un oiseaux. Il en avait la parure et la voix mais je ne le dirais pas tout haut, je ne dois pas faire preuve d'esprit pendant l'entrainement des tributs. Cette fois ci je crois que ma bonne étoile est rentrée de vacance car je sens que je pourrais parvenir à un résultat intéressant comme cela. Je m'appuya sur mon coude et penchai la tête sur le coté avant de sourire.


"Feps Kedzal, district quatre effectivement. Toi tu es la tête brulée du district deux je suppose." Lâchais-je sur le ton de la plaisanterie, espérant ne pas l'offenser sinon toutes mes chances tomberaient à l'eau.

_________________
You can have anything you want
BUT YOU BETTER NOT TAKE IT FROM ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hungergames.forumactif.com
Suo Baerne
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 1066

Feuille de personnage
Âge:
Tribut: District Deux

MessageSujet: Re: Entretiens de deux carriére [FIN]   Jeu 18 Fév - 16:24

Tête brulée hein? Je me contente de rire alors que je repose mon bol de chocolat chaud. Je me lèche les lèvres pour vérifier que je n'en ai pas laissé couler et je m'enfonce totalement dans ma chaise, la balançant sur deux pieds. Je fais un grand sourire à Feps. Maintenant que je l'ai entendu parler, je peux pousser un peu plus loin mon analyse.

Il est de bonne taille, à vu d'œil plutôt musclé et il dégage une certaine aura qui donne envie de faire confiance. J'attrape l'un des couteaux sur la table ainsi qu'une tartine. Je laisse ma chaise retomber sur ses quatre pieds pour reposer la tartine. J'attrapai un de ces petits échantillons de confiture de cerise je retirai le truc en aluminium qui le ferme et commença à étaler le contenu du petit récipient en plastique sur ma tartine.


"Tête brulée?" dis-je, sur le ton de la plaisanterie "Effectivement, je ne peux pas nier après ce qu'on a fait à mes cheveux..." je laissai un rire chaud couler dans ma gorge un instant avant de reprendre "Suo Baerne, fils d'un des meilleurs médecin du district deux." je le laissai un petit blanc le temps de mordre dans ma tartine et d'avaler "L'oiseau et la tête brulée... A deux on pourrait faire un phénix... T'en pense quoi?"

Je remis ma chaise sur deux pieds et continuai de manger ma tartine. District quatre. On y trouve pas mal de carrière. Si je veux avoir une chance, je me dois de m'allier avec tout ceux qui se sont entrainés. Seul je n'y arriverais probablement pas. Le meilleur choix reste la trahison. J'aime pas les lâches mais la faim justifie les moyens comme on dit. Je ne tiens pas à mourir ici juste parce que j'ai été impulsif. De plus, si je gagne je pourrais faire ravaler sa langue de vipère à Nalfein. Là où il aurait pu s'être fait tuer, j'aurai survécu. Seulement pour cela, il faut rester en vie... Malgré mes pensées morbides, je lançai un grand sourire à Feps. Du moins, j'espérais qu'il sonnait juste.

Quelle ironie du sort... J'étais bien la dernière personne à m'intéresser aux Hunger Games et je me retrouve à devoir y jouer un rôle. Je n'ai aucun doute sur le fait que j'ai plus que mes chances pour gagner. Il faut juste que j'arrive à suffisamment unir les carrières ensemble voir même peut-être quelqu'un d'un autre district pouvant se montrer intéressant de par ses compétences.

Je n'avais toujours pas quitté mon blondinet des yeux. A la pensée que j'avais plus que mes chances pour m'en sortir, mon sourire s'agrandit tandis que je léchais mes doigts pleins de confiture. J'attendais toujours une réponse à ma -rapide certes mais on a pas tout notre temps- demande d'alliance.

"Je te propose une alliance dans les règles. Il n'y a que nous deux ici, je peux donc parler librement. On s'allie, on s'arrange pour que les autres carrières nous aient à la bonne. Une fois dans l'arène, on s'arrange pour les faire disparaitre de la manière la plus discrète possible et une fois qu'il ne reste plus que nous deux on règle ça en duel, à la loyale. Une alliance stable dans le jeu peut être un point fort. T'en pense quoi?" je ponctuai le tout d'un sourire taquin et moqueur, histoire de l'inciter à accepter.

_________________

And I'm talking to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette.

And I'm bleeding and I'm bleeding right before the Lord. All the words are gonna bleed from me and I will think no more. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feps Kedzal
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 879

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Quatre

MessageSujet: Re: Entretiens de deux carriére [FIN]   Jeu 18 Fév - 16:42

Houla, il est pressé on dirait... demander une alliance de but en blanc comme ça n'est pas donner à tout le monde. Pour avoir regarder suffisamment d'Hunger Games dans ma courte existence, je sais que lorsque ce genre d'alliances se forme avant les jeux, elles tiennent jusqu'à ce que l'un des deux trahisse l'autre, peu de temps avant la fin des jeux. Finalement, je ne serais peut-être pas obliger de jouer au con avec lui pour survivre...

Alors que je réfléchissait à sa proposition de phénix, je mangeais d'un air calme mes tartines de confiture. Si je m'alliais pour une aussi longue durée avec lui, je ne serais pas en mesure de camoufler le fait que je ne soit pas un idiot finit indéfiniment. Je devrais de toute façon me dévoiler à un moment ou un autre pour sauver ma peaux dans les jeux.

Alors que j'attrapai mon verre de jus d'orange, j'écoutai à nouveaux ce qu'il avait à me dire. Il avait l'air sincère mais je n'ai pas envie de lui faire confiance. Mais une alliance avec lui me sera plus que profitable, je n'en doute pas. La question est: combien de temps avant qu'il ne trahisse l'accord? Ici, je ne peux la rattacher à rien pour qu'il tienne parole. Si je ne définissait pas les termes de l'accord je me ferais avoir jusqu'au cou. Si je définissait les termes de l'accord, je perdais ma couverture auprès de lui.

C'est après moult réflexions que je décidai de me dévoiler. Je posai mon verre alors que je n'avais pas encore bus pour le scruter du regard comme on regarde un aliment qui parait périmé avant de le consommer. Je finis par sourire enfin.

"Une alliance de la sorte me semble la meilleure solution, en effet. Mais combien de temps avant que tu me plante un couteau dans le dos? Qui me dis que tu tiendra parole? Qui me dis que tu n'ira pas dire aux autres ce qu'on manigance pour sauver ta peau? Si tu es assez vicieux que pour proposer un plan pareil je crains que tu ne sois aussi suffisamment vicieux que pour éviter le duel à la loyale."
Exposais-je, sans lui laisser l'occasion de répliquer de suite.

_________________
You can have anything you want
BUT YOU BETTER NOT TAKE IT FROM ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hungergames.forumactif.com
Suo Baerne
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 1066

Feuille de personnage
Âge:
Tribut: District Deux

MessageSujet: Re: Entretiens de deux carriére [FIN]   Jeu 18 Fév - 17:12

Ce regard me plait. Ce regard qui me traite d'ordure. C'est ce genre de chose qui donne un côté intéressant à la compétition. Et aussi, il m'indique plusieurs choses sur lui. Dans ses yeux, on peut facilement lire qu'il me voit comme un déchet de la pire espèce. Voir même une menace. Ça m'indique qu'il n'est pas totalement stupide. J'avoue que m'allier avec quelqu'un qui a de la cervelle peut être un plus. Un imbécile trahirait trop rapidement une alliance. En gros, à la première occasion de me descendre. Même si je ne me suis pas caché bien longtemps, il a tout de suite réfléchis au possibilité que je le trahisse. J'apprécie cette vivacité d'esprit.

Mais, face à ce regard qui en ferait voir rouge plus d'un, je me contentais de lui sourire ironiquement, attrapant le couteau à tartiner pour jouer avec, le laissant glisser habilement entre mes doigts. Lorsqu'il me sourit enfin il m'exposa ses arguments. Je le laissai terminer, fixant d'un œil inintéressé le couteau qui tournait entre mes doigts, passant d'une main à l'autre. J'arrêtai sa course et relevai la tête en direction du blondinet, toujours sans me départir de mon sourire.

"Le danger est de même pour moi que pour toi. C'est un peu le principe d'une alliance lors des Hunger Games. On ne sait jamais quand elle va prendre fin. Je ne suis pas idiot. Je sais parfaitement que même si on s'allie on aura toujours un œil pour scruter l'autre. Cependant, je ne pense pas que tu ais envie de mourir bêtement par inattention ou pour t'être fait trahir par les autres avec qui tu n'auras tissé qu'une alliance primaire. La naissance du phénix peut nous apporter à nous deux d'énorme chance d'arriver gagnant. Plutôt qu'une chance sur vingt-quatre, nous avons une chance sur trois, voir sur quatre. De toute manière, dit toi que si je ne m'allie pas à toi, ce sera bien à quelqu'un d'autre. Et comme tu connaîtras mon plan, tu seras numéro un sur la liste des gens que je m'arrangerais pour faire disparaitre. J'ai conscience de te mettre un peu le couteau sous la gorge et que ce n'est pas une bonne idée pour un début d'alliance mais sache que je tiendrais parole de mon côté. Question stratégie c'est ce qu'il y a de mieux à faire et tout ce qu'il me faut c'est ta parole à toi."

Je me levai et attrapai mon bol. Le laissant un peu méditer là dessus, je me dirigeais en direction du buffet pour me servir un nouveau bol de chocolat chaud. Mon sourire ne me quittait décidément plus. Cela ne m'étonne pas. J'ai toujours été de nature souriante. Ce qui m'étonne par contre, c'est que mon côté malchanceux ne soit pas encore remonté à la surface... Je me dirigeai à nouveau vers la table où je m'installai à nouveau sur deux pieds de chaise.

"Alors? Quelque chose à redire?" lui demandais je, espérant au moins l'intriguer par le fait que mon sourire et moi ne faisons presque qu'un.

_________________

And I'm talking to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette.

And I'm bleeding and I'm bleeding right before the Lord. All the words are gonna bleed from me and I will think no more. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feps Kedzal
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 879

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Quatre

MessageSujet: Re: Entretiens de deux carriére [FIN]   Jeu 18 Fév - 17:27

Je regardais attentivement le couteau de la tête brulée volter entre ses doigts agiles. Il savait y faire, devrais-je prendre cela comme un avertissement ou comme un acte de pure rhétorique? Je souris lorsqu'il commença à m'exposer son point de vue. Il est vrai qu'il prends autant de risque que je pourrais en prendre en acceptant l'alliance qu'il me propose. Mais je pense prendre plus de risque par le fait que se soit lui qui propose une alliance, il a peut-être déjà un plan derrière la tête. Je pense être trop méfiant pour accepter sans ciller quelque alliance que ce soit.

Il avait des arguments intéressants, je dois lui accorder. Je finissai tranquillement ma tartine alors qu'il finissait d'exposer ses arguments. Je me rappela soudain que nous étions devant les caméras. Si je m'alliais avec lui, les sponsors s bousculeraient sans doute pour aider l'alliance de carrière qui vas trahir les autres à la moindre occasion, cette alliance prouverais que lui comme moi sommes plein de ressources.

Je le regardais s'installer à nouveau, son bol fraichement remplis d'un liquide brun à l'odeur alléchante. Je souris lorsqu'il me demanda finalement si je donnais ma parole pour l'alliance et lançai un coup d'œil alentour pour être sur que nous étions toujours seuls.


"Je ne pense pas que tu me mette le couteau sous la gorge, si je refuse et que tu t'allie avec un autre, les autres personnes serons très vite informées de ton petit manège. Dans ce cas la, tu mourra avant moi. Mais je dois avouer que l'idée d'une alliance avec toi me tente bien. Nous n'avons plus qu'a nous serrez la main pour conclure cet accord. Mais avant ça, j'aimerai que l'on clarifie un peu la situation. Tu n'es pas bête et moi non plus, je pense que c'est également le cas des autres, si ils remarquent que nous nous sommes allier, nous pouvons dire adieu à toute nos chances de victoire."
Expliquais-je tout en continuant de scruter l'entrée de la pièce.

_________________
You can have anything you want
BUT YOU BETTER NOT TAKE IT FROM ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hungergames.forumactif.com
Suo Baerne
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 1066

Feuille de personnage
Âge:
Tribut: District Deux

MessageSujet: Re: Entretiens de deux carriére [FIN]   Jeu 18 Fév - 17:53

Alors que je m'attaquai minutieusement mon bol de cacao chaud, je l'écoutais tranquillement contre argumenter. Il est sur le point d'accepter. Cela me parait plus qu'évident. J'ai du trouver les mots pour le faire pencher en ma faveur. Une fois le bol à nouveau sur la table, j'hochai la tête positivement face à ce qui l'inquiétait. J'avoue que je n'y avait pas pris le temps d'y réfléchir. Je sens que cette alliance va nous apporter du bien autant à lui qu'à moi.

Face à sa réponse positive, je me mis à chantonner tandis que j'étalais de la pâte de chocolat aux noisettes sur une tartine. Mon regard se reposa sur mon drôle d'oiseau tandis que je portais la tranche de pain à mes lèvres. Je mordis à plusieurs reprises dedans avant de lui avancer un élément de réponse.


"Il y a deux choix qui s'offrent à nous. Soit on joue la carte de l'indifférence et on a des risques qu'ils trouvent ça louche, soit on joue les imbéciles en compétition pour prouver qui des deux est le plus fort. Je pense que le deuxième cas sera ce que les autres goberont le plus facilement mais c'est aussi celui qui demande de s'investir un maximum dans cette fausse querelle. Au moins, ils nous prendront pour des imbéciles finit. C'est déjà ça de gagner. De plus, la deuxième solution expliquerait pourquoi on tente de faire en sorte que l'autre survive le plus longtemps. Ils penseront sans doute que c'est dans le but de montrer notre supériorité à l'autre."

Je pris à nouveau une gorgée de chocolat chaud. Maintenant l'accord pratiquement passé, il suffisait de se comporter comme je me comporterais habituellement. Je reposais le bol sur la table pour y tremper ma tartine. Je mordis dedans à pleine dent. Une fois que j'eus fini mon pain, je lançai un grand sourire au blondinet.

"Tu devrais gouter le chocolat chaud! Il est délicieux!"

Espérant qu'il comprenne le message -se faire surprendre en train de se serrer la main ce serait stupide à ce stade- je lui tandis mon bol. Pour moi ça pourrait me paraitre évident mais peut-être pas pour lui. C'est une vieille coutume du district deux. Lorsqu'on boit dans le même verre ou le même bol que quelqu'un, ça signifie un peu lui témoigner sa confiance. Cette coutume à démarré simplement parce que cela signifiant qu'on avait confiance en le fait que l'autre de véhiculait pas de maladie. Par après, c'est devenu un signe de confiance.

Certains pourraient penser que c'est stupide de faire preuve de discrétion seulement maintenant mais si nous avions été surpris en train de parler, nous aurions pu dire qu'il s'agissait simplement du début de l'alliance entre tout les carrières et tous leur faire croire à ces stupidités de confiance. Pourquoi je dis stupidité? Simplement parce que dans les Hunger Games, il est idiot de faire confiance à plus d'une personne. En fait, il est ridicule de faire confiance à quelqu'un mais je pense que je peux compter sur Feps.

_________________

And I'm talking to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette.

And I'm bleeding and I'm bleeding right before the Lord. All the words are gonna bleed from me and I will think no more. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feps Kedzal
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 879

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Quatre

MessageSujet: Re: Entretiens de deux carriére [FIN]   Ven 19 Fév - 12:40

J'écoutai consciencieusement ces deux propositions. Il me parait évident que la deuxième est la meilleure. Si nous nous montrions indifférent l'un envers l'autre et que l'autre en question avait un probléme, il serait louche de se plier en quatre pour lui sauver la mise. Sur les vidéos de la moisson que chaque tribut à eu le loisir d'observer, tête brulée est vus comme un délinquant impulsif et je pense que la vidéo de ma moisson doit donner l'impression que je force au respect, que je ne suis en fin de compte qu'une brute.

J'esquissais un sourire, ça pouvait marcher... Ça DEVAIT marcher. Ce sourire était pour moi, pour Suo, pour ma famille, pour tout les gens du district quatre qui nous regardaient surement mais surtout pour tout les autres districts, qui voyaient les chances de voir leurs enfants revenir partir en fumée. Moi sourire s'élargit encore et je ne pus m'empêcher d'éclater de rire; de quoi terrorisé toutes les familles des vingts autres tributs, de quoi convaincre les sponsors, de quoi mettre toute les chances de mon coté! Je repris mon calme tant bien que mal, si on me voyait rire ainsi en sa compagnie, personne ne croirait plus à notre histoire de rivalité.


"Très bien, à partir de maintenant, nous sommes donc rivaux. Mais comment nous comporter l'un envers l'autre pour ne pas que les autres s'en rendent comptes?" Questionnais-je, curieux de voir ce qu'il avait derrière la tête.

Et puis il me tendis son bol de chocolat chaud. Je dus réprimer un air de dégout profond, je n'avais jamais aimer le chocolat
-certains c'est les épinards, moi c'est le chocolat- Je relevais la tête du bol pour le regarder dans les yeux. Dans mon district, boire dans le verre d'un autre est signe de confiance, ça signifie qu'on ne pense pas que l'autre l'a empoisonné. Je ne sais pas si cette "croyance" existe aussi dans son district mais même pour toute la confiance du monde, je ne boirais pas ce... Ça! Bon, reprends toi... Malgré mon dégout profond pour le chocolat, je conservais mon sang-froid et ne laissai rien transparaitre.

"Je n'aime pas le chocolat."
Dis-je en regardant attentivement son visage. "Mais pour cette fois je pense pouvoir faire une exception..." Continuais-je en attrapant le dis bol maudit.

Pourquoi avait-il fallu qu'il aime à ce point ce maudit chocolat? Il ne pouvait pas aimer le jus d'orange, comme tout le monde? Bref, je portais le bol à mes lèvres et en bus deux gorgées. Deux gorgées seulement avant de lui tendre à nouveau son bol. J'imaginai mes pseudo amis estomaquer de ma performance, eux qui savait que je détestais vraiment le chocolat . J'étais déterminé à gagner ces jeux, même si je devais faire mille concessions pour y parvenir.

Je souris à mon désormais allié cacher, attendant qu'il m'explique se qu'il avait derrière la tête pour camoufler aux autres notre alliance sans en faire trop.

_________________
You can have anything you want
BUT YOU BETTER NOT TAKE IT FROM ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hungergames.forumactif.com
Suo Baerne
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 1066

Feuille de personnage
Âge:
Tribut: District Deux

MessageSujet: Re: Entretiens de deux carriére [FIN]   Ven 19 Fév - 13:13

Ce sourire... Digne d'un psychopathe en puissance. Je vais devoir faire gaffe à mes fesses moi. Si ce genre de chose l'amusent à ce point, il se peut bien que ça l'amuse de me tuer, de m'arracher un bras puis l'autre et de me regarder crier, implorer la mort. Cependant, je ne peux pas nier qu'une fois le moment du duel venu -si le phénix tient jusque là- je pense que je me ferais tout autant un plaisir de l'envoyer six pieds sous terre. Et si j'utilisais un humour noir, j'aurai dit quatre pied sous terre.

Je me forçai à sourire tandis qu'il éclatait du plus beau rire de psychopathe que j'ai jamais entendu. Au moins c'est sans doute sans hésitation qu'il tuera les autres dans l'arène. Mais son rire me fiche quand même la chaire de poule. Est ce une si bonne idée que d'avoir cherché alliance avec lui? Je n'ai pas pris le temps de connaitre un peu plus les autres tributs. Peut-être que j'aurais trouvé quelqu'un de plus intéressant pour moi...

Lorsque je lui tends le bol, une légère grimace tord son visage. Pourquoi? Il répugne à l'idée de m'accorder sa confiance? Ou alors peut-être qu'il ne connait simplement pas cette coutume. Par contre, ce n'est surement pas à cause du chocolat -tout le monde aime le chocolat. Il gomma bien vite sa petite grimace. Sans doute qu'il ne voulait pas m'offenser. Mais lorsqu'il m'expliqua quel était le problème, j'en tombai presque de ma chaise.

Mais l'annonce d'une exception m'en appris aussi un peu plus. Il sait que c'est une marque de confiance. Je me remis à chantonner. C'est plus fort que moi... A chaque fois que les choses vont pour le mieux, je chantonne. Ça me trahira un jour ou l'autre. Lorsqu'il reposa le bol et m'attribua un sourire. Je me levai. Je rattrapai le bol qui n'était pas encore vide et je le finis. Je le redéposai sur la table, un sourire taquin sur les lèvres. Je me rassis et, histoire de m'occuper les mains, me remis à jouer avec mon couteau à tartiner.


"Il suffit de s'en tenir aux rôles qu'ils vont s'empresser de nous donner. Moi la tête brulée -comme tu l'as si joliment dit- et toi la brute qui force le respect. Contente toi seulement de faire mine de me trouver insupportable. De mon côté, je t'enverrais fréquement des petites piques. Je te conseil de faire mine de les prendre au sérieux mais n'en crois pas un mot. Un esprit de compétition s'impose facilement quand deux personnes ne s'apprécient guère et sont dans le cas dans lequel nous sommes. Ça me parait évident. De plus, j'ai un don pour énerver les gens. Il se peut même que tu finisse par me trouver insupportable..." dis je sans me départir de mon sourire.

Je cessai de me balancer sur ma chaise, histoire d'être plus stable pour ce que je m'apprêtais à lui dire. C'était d'un importance majeur et je voulais une réponse franche de sa part. Il ne manquerait plus qu'il me raconte n'importe quoi... Je posai mes deux coudes sur la table et entremêlai mes doigts pour y poser mon menton. Mon sourire s'effaça pour laisser place à un air sérieux.


"Mais, pour en venir à quelque chose de plus grave..." je laissai un blanc, me contentant de le regarder droit dans les yeux comme si j'étais inspecteur de police et qu'il était mon principal suspect "Comment peux-tu ne pas aimer le chocolat mon petit oiseau? Tout le monde aime le chocolat!" et sur ce, je le laissai constater à quel point je pouvais être décalé par rapport à la situation, un sourire en coin venant apparaitre sur mon visage. "A partir de maintenant, on se comporte comme des rivaux ok? Si tu as quelque chose à venir me dire ou l'inverse, on se rend dans la chambre de l'autre le plus discrètement possible ou on s'arrange pour le faire discrètement comprendre à l'autre."

Sur ce je me levai, abandonnant les restes de mon repas sur la table. Un sourire sarcastique étira mes lèvres. J'étais désormais dans mon rôle de pire ennemis et je tenais absolument à lui en donner un avant gout. Sinon ce n'est pas drôle...

"Qu'est ce que tu regarde ma petite tête de piaf blonde? Subjugué devant ma beauté? Pas étonnant quand on te regarde... Oh, fait attention avec ce couteau, tu risque de te faire mal blondinet!" bon, j'ai déjà trouvé mieux mais sur le moment je ne vois pas trop quoi lancer comme petite pique.

_________________

And I'm talking to myself at night because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette.

And I'm bleeding and I'm bleeding right before the Lord. All the words are gonna bleed from me and I will think no more. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feps Kedzal
Homme
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 879

Feuille de personnage
Âge: 17
Tribut: District Quatre

MessageSujet: Re: Entretiens de deux carriére [FIN]   Dim 7 Mar - 17:41

Je pestais en silence lorsqu'il se mit à nouveau à chantonner. Nous étions seul pour le moment mais les autres n'allaient plus que probablement pas tardé à arriver. Si par malheur quelqu'un entrait dans cette salle à manger... Je poussais un soupir de lassitude, c'est qu'il me fatiguait déjà le petit. Oui, je dis le petit! Il a beau être un ans plus âgé que moi, il m'a l'air tellement enfantin! Je l'écoutais ensuite parler de ces choses qui étaient tellement sérieuse avec cette mine décontractée... Ne t'inquiète pas tête brulée, tu m'énerve déjà...

Pour toute réponse, je lui souris. Qu'y avait-il d'autre à rajouter? D'un seul coup, il devint le plus sérieux du monde, je m'effrayais presque de le voir ainsi. Quelque chose de plus grave? Y avait-il plus grave que nos vies que nous mettions en jeu avec cette alliance? Patient, j'attendais la suite de son discours. Et je faillis tomber de ma chaise lorsqu'il me posa LA question. Mais ce mec est taré ou quoi? Il a intérêt à faire un effort si il ne veut pas que les autres carrières le jette comme une vulgaire poupée de chiffon.


"Je n'aime tout simplement pas ce qui est sucré. Je préfère les choses amères." Lui répondis-je.

Message reçus: à partir de maintenant, je le déteste! Je lui lançais un sourire provocateur alors qu'il se levait. Il fallait bien montrer à tout le monde que nous saurons tenir notre rôle à la perfection. Les sponsors ça ne pousse pas sur les arbres... Je me levais tout en écoutant sa tirade. Il m'énervait déjà, je n'aurais aucun mal à faire gober cette histoire de rivalité aux autres.


"Je me demandais juste comment il est possible de rassembler autant d'absurdités dans un seul corps." Rétorquais-je, acide.

Je laissa la table en plan et sortit de la pièce en lui lançant un regard venimeux. Je pris à nouveau l'ascenseur et gagnait immédiatement ma chambre. Une fois de retour dans ma chambre je m'étonnais moi même de voir qu'il n'était de 6H30 du matin. Pas étonnant que personne ne soit déjà descendu. Tant pis, je retournerais faire connaissance des autres carrières plus tard, quand je serais sur d'en trouver un plus grand nombre.


[FIN]

_________________
You can have anything you want
BUT YOU BETTER NOT TAKE IT FROM ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hungergames.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretiens de deux carriére [FIN]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretiens de deux carriére [FIN]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games :: Centre d'entrainement :: Salle à manger commune-
Sauter vers: